mardi 24 janvier 2012

Laura Kasischke - En un monde parfait


Éditeur : Le Livre de Poche - Date de parution : octobre 2011 - 352 pages et un avis mitigé.

Jiselle, hôtesse de l’air,  trentenaire dit oui  à Mark Dorm, pilote de l’air qui lui demande sa main. Bel homme courtisé, il est veuf et père de trois enfants. Jiselle arrête de travailler et se  retrouve la plupart du temps seule avec les enfants de Mark. Les deux filles adolescentes ne l’aiment pas et le lui montrent clairement. Seul leur frère Sam, plus petit, se montre gentil avec elle.

J’ai un avis mitigé sur ce livre. Même si je l’ai lu sans déplaisir, je suis très loin du coup de cœur. Le personnage de Jiselle m’a  agacée. Je l’ai trouvée assez soumise à Mark. Oui, Mark, marions-nous, oui, je rencontrerai tes enfants plus tard. Mouais, mouais…Et voilà que Jiselle se retrouve à habiter dans un endroit assez isolé tandis que Mark continue de sillonner les airs. Confrontée à l’hostilité des filles de Mark, elle ne réagit pas vraiment. Alors que le pays est frappé d’une épidémie mortelle, il devient de plus en plus difficile de se ravitailler en nourriture et en essence. Et là, Jiselle sort de sa léthargie. Enfin! Elle organise le quotidien car les écoles sont fermées  et prend des décisions. Pour couronner le tout, Mark est bloqué en quarantaine en Allemagne. Le beau pilote lui a caché certaines choses qu’elle découvre petit à petit…Je n'ai vraiment apprécié que la dernière partie du livre où je me suis demandée ce qui allait arriver à Jiselle et aux enfants.

Si les conséquences apocalyptiques de l'épidémie font froid dans le dos, je n’ai pas trouvé ce livre exceptionnel et avec cette auteure c’est décidément, je t’aime, moi non plus !


Les billets et avis différents de Joëlle, Kathel et Ys  qui renvoient à d’autres liens. 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...