lundi 15 mars 2010

Véronique Olmi - Numéro six



A travers ce livre, la narratrice parle à son père. Un récit en forme d’aveu, de confession. Tout ce qu’elle n’a pas pu, ou voulu, lui dire enfant, puis adolescente, prend place dans ces textes où l’amour a dû mal à voir le jour. Un ton parfois tendre mais le plus souvent distant. La crainte, le respect envers ce père sont omniprésents : « le respect et la peur c’était pour la maison ». Elle découvre un aspect de sa personnalité à travers les lettres qu’il envoyait à sa famille lors de la première Guerre Mondiale.

La narratrice s’occupe de son père, ancien médecin Pourtant, elle était le numéro six, la dernière d’une grande fratrie : « on pensait que je naîtrais mongolienne, un bébé fabriqué avec un ovule fatigué, des chromosomes peu vaillants(…) Je n’ai pas d’illusion : la fausse couche a dû être souhaitée ».

Véronique Olmi nous peint le tableau de famille catholique, aisée, bien comme il le faut, en y ajoutant une pointe sarcastique «à la Messe, on arrive en retard pour qu’on nous remarque », « les petites pieds sont signes de noblesse ».

Je m’attendais, à vrai dire, à un livre plus virulent car Véronique Olmi sait écrire sans concession. Dommage que ce livre manque de cette touche de piquant...

Pour Gambadou, ce livre a été un coup de coeur.

13 commentaires:

Gambadou a dit…

Je ne suis pas d'accord avec toi, j'ai trouvé au contraire ce livre très fort, comme souvent avec cette auteure. j'ai été émue aux larmes par certaines phrases, vraiment emportée...

Clara C. a dit…

@ Gambadou : je l'avais lu dans la foulée de "bord de mer" qui lui m'avait beaucoup émue. Je suis peut-être passée à côté de celui-ci ...

valérie a dit…

toujours rien lu de cette auteure.

Anne Sophie a dit…

je ne connais pas cet auteur...

Cynthia a dit…

J'avais noté celui-ci malgré ma déception suite à "Sa passion".
Du coup je ne sais plus trop...
"Mathilde" me tente bien aussi !
En tout cas, cette auteure ne semble pas traiter de sujets très joyeux...

Canel a dit…

J'ai bcp aimé "Un si bel avenir", "Bord de mer" est bouleversant, et celui-ci, eh bien je suis "passée à côté".

Clara C. a dit…

@ Valéri et @ Anne Sophie : je vous conseille" bord de mer"... mais attention livre coup de poing ! Il m'a fallu plusieurs jour pour m'en remettre !

@ Cynthia : depuis "la passion" qu'il faut je le lise d'ailleurs, tu me semblee bien réticente, non ?

@ Canel : je note "Un si bel avenir" ... allez un de plus.

Lili Galipette a dit…

Bon, je passe mon tour...

sylire a dit…

Je n'ai pas encore lu Véronique Olmi mais c'est prévu !

Clara C. a dit…

@ Lili : ce n'est pas mon préféré

@ Sylire : avec lequel ?

Cynthia a dit…

Je t'envoie "Sa passion" si tu veux ;)

Clara C. a dit…

@ Cynthia : oh oui !!!!!!Merci

L'or des chambres a dit…

Je n'ai pas lue celui là mais suite au billet de Gambadou auquel tu renvois, j'ai bien envie. D'elle j'ai beaucoup aimée "Bord de mer" (mais terrible), "la pluie ne change rien au désir (mon préféré) et beaucoup moins "un si bel avenir". J'ai "sa passion" sur ma PAL, vue que tu vas le recevoir je lirais avec beaucoup d'attention ton billet... Bises.