lundi 24 octobre 2011

Nathalie Skowronek- Karen et moi

Éditeur : ARLEA - Date de parution : Août 2011 - 146 pages d'une grande sensibilité !


« Karen et moi est d’abord l’histoire d’une rencontre, une rencontre que seule la littérature rend possible, entre un écrivain magnifique, Karen Blixen, morte en 1962, et une petite fille de onze ans qui lit La Ferme africaine sous une tente. »
Cet extrait de la quatrième de couverture décrit le pouvoir des livres. L'aspect magique  où l’impossible devient possible, où la vie d’une femme en aide une autre.  Avec une  sensibilité incroyable, une seule voix s’élève de ce livre. Une seule voix  pour deux femmes : Karen Blexter et Nathalie  Skowronek. Parce que quelquefois des vies semblent se superposer ou prendre les mêmes directions, des affinités se créent.  Et dans ces lignes,  l’une et l’autre semblent proches, sœurs d’une certaine façon.  Nathalie Skowronek nous livre ce réconfort, la force puisée dans la vie de celle qu’elle admire. Celle qui comme elle est partie loin de sa famille, toutes deux ont eu ce besoin de liberté.  Des mêmes envies, des souffrances similaires également et l’entraide surgit des mots. Si l’identification semble parfois poindre, Nathalie  Skowronek a su prendre son élan. 

Maintenant, je comprends pourquoi ce premier roman a été plébiscité par mes libraires ! 
Mêlant autobiographie et biographie,  ce livre est touchant et pudique avec une émotion sincère! L'écriture est belle tout en étant naturelle.  Une belle découverte ! 

J'ai l'impression qu'en parlant d'elle  j'arriverai à parler de moi.Je suis lasse, lasse de mentir. Et, comme Karen, j'ai l'espoir que l'écriture pourra me sauver.

Les billets de Griotte, Nadael 


Ce livre fait partie de la sélection de la 10ème édition du prix des Lecteurs du Télégramme


16 commentaires:

lescahiersdegriotte a dit…

Et en plus tu vas la rencontrer demain... J'suis jalouse !

Mango a dit…

Quelle chance de rencontrer un auteur dont on vient d'aimer le livre! Bien envie de lire ce texte aussi!

leiloona a dit…

Je pensais que les dernières lignes étaient les tiennes, puis j'ai vu l'italique. ;)
Je retiens : tu vas rencontrer cet auteur alors ? :)

Martine a dit…

Olala une rencontre formidable, vivement votre prochain billet !

emmyne a dit…

J'ai adoré cette lecture, je suis jalouse de ta prochaine rencontre mais ravie de découvrir enfin ton blog -)

Cynthia a dit…

J'avais postulé pour ce livre sur Newsbook mais malheureusement, il était réservé aux lecteurs français :(
Quoiqu'il en soit, il est noté ! Et je lirai sans doute "La ferme africaine " avant pour me mettre dans le bain.
L'as-tu lu ?

Aifelle a dit…

Pourquoi pas, le personnage de Karen Blixen est fascinant et c'est une autre manière de l'appréhender.

Clara a dit…

@ Griotte : oui, dans 2h30 exactement:)!

@ Mango : tout lecteur qui a cherché du réconfort, une bouée à laquelle se raccrocher, des réponses à des questions dans les livres, se retrouve forcément dans Karen et moi . Alors oui, ça résonne et ça vibre!

@ Leiloona : non, mais elles auraient pu. A un moment donné de ma vie, les livres m'ont "sauvée" d'une certaine façon. Et oui, Je rencontre Nathalie Skowronek cette après-midi!

@ Martine : oui !

@ Emmyne : ce livre m'a plus que touchée car je m'y suis retrouvée dedans également... Merci de ta venue!

@ Cynthia : j'avais lu la ferme africaine, mais il a trop longtemps. Alors j'aimerai le relire maintenant.

@ Aifele : fascinante, forte et fragile...
Et Nathalie Skowronek a une sensibilité magnifique, à fleur de peau que je comprends!

Nadaek a dit…

Merci pour le lien...je vois que tu as aimé ce livre autant que moi!

Géraldine a dit…

Ca me donne bien envie, mais il faudrait sans doute que je lise d'abord cette fameuse ferme africaine pour comprendre réellement la densité de l'auteure dont il est question.

Clara a dit…

@ Nadael : j'ai rencontré Nathalie Skowronek, jamais une rencontre n'a été aussi intense en émotions... j'en suis toute chamboulée!

@ Géraldine : ce livre est avant tout le rapport à la lecture, ce rapport qui se révèle salvateur tout comme l'écriture.

bulleblog a dit…

J'étais moi aussi à Dialogues tout à l'heure. Un bien joli moment. Ce livre m'a bouleversée. Par la même occasion, je découvre ce blog...

Clara a dit…

@ bulleblog : j'ai eu la chance le voir avant 18h00. Car qui dit vacances scolaires dit de nombreux rendez-vous. Merci de t avenue !! J'ai commencé à lire quelques billets ton blog... et j'aime!

mireille a dit…

Partira,partira pas?
Je viens de lire Karen...
Je sais pour qui je voterai !!!!

Clara a dit…

@ Mireille : oui, moi aussi :) !!!!

Anonyme a dit…

Je l'ai lu aussi au moment du prix du télégramme et cela m'a aussi donné envie de lire la ferme africaine . pas encore fait cependant .Cath

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...