samedi 12 novembre 2011

Gaëlle Pingault - Ce qui nous lie...

Editeur : Quadrature- Date de parution : Octobre 2011 - 118 pages et 15 nouvelles

Quinze nouvelles variées en longueur et en contenu. Hasard de la composition de ce recueil ? Je ne sais pas mais j'ai été déçue par les trois premières nouvelles dont la chute est prévisible. Trop. On la voit venir comme un éléphant dans un couloir. Je me suis même  demandée si j’allais poursuivre.. Je n'ai pas apprécié la suivante non plus à qui il manque un petit plus...

Puis,  il y a la nouvelle Compte rond qui met en scène une jeune femme obsédée par les chiffres et leurs totaux. Et ce texte m'a vraiment accrochée. Ecriture limpide, vive, sans temps mort,  entraînant le lecteur dans une danse des nombres et des mots. En voilà une nouvelle qui m’a faite frétiller de plaisir ! Et la suite du recueil suit. L'auteure nous offre des nouvelles à fin ouvertes s'attardant sur la description de ses personnages : leurs espoirs, leurs  rêves et leurs quotidiens. Elle sait mette le doigt là où ça fait ma avec Je ne t’ai pas donné la vie. Mention spéciale à Sur la peau, le blues ma préférée où vous l’aurez compris la musique est presque un personnage à part entière. 

Un avis mitigé dans l’ensemble. Dommage que les quatre premières nouvelles gâchent  un peu  ce recueil qui par la suite offre un vrai panaché d’émotions !

Le billet de Cynthia






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...