mercredi 29 mai 2013

A.M. Homes - Le sens de la famille


Éditeur : Actes Sud - Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Yann Gentric - Date de parution : Avril 2013 - 235 pages riches et creusées! 

1992. La mère biologique d’A.H. M. Homes veut la rencontrer. Au bout de trente deux années de silence, elle veut connaître sa fille. Informée depuis toujours de son adoption par ses parents adoptifs, A.M. Homes doit faire face à la requête de sa mère biologique qui se fait insistante, pressante.

Dans ce récit autobiographique, l'auteure revient sur cette fracture dans sa vie déclenchée par la demande de sa mère biologique. Elle se retrouve très vite harcelée par cette femme qui veut à tout prix la rencontrer et nouer une relation avec elle. Non désirée, son père biologique était déjà marié à l’époque, ses parents adoptifs qui venaient de perdre un enfant l’ont adoptée. Elle creuse, cherche à trouver et à comprendre sa place dans cette nouvelle famille composées de deux pères et de deux mères.  Sa mère biologique fantasque tente de gommer ces années comme si de rien alors que son père  biologique orgueilleux et blessant refuse de parler d’elle aux siens. Mais elle veut remonter le fil de cette famille à travers les archives pour découvrir ses ascendants. Piquée du virus, elle se jette à corps perdu dans la généalogie. Ses recherches l'amènent à  des personnes qui ne sont pas  forcément de sa propre famille. Qu'importe,  ils lui sont liées par leur humanité, par leur histoires que ces dossiers racontent. 

Ce récit réfléchi, riche et profond explore les sillons des racines familiales pour faire le jour sur ce qui nous construit et nous définit. Une  quête identitaire où l'honnêteté de l'auteure est frappante. J'ai beaucoup aimé cette lecture pleine de sens et porteuse de réflexions! 

Le récit fragile, fragmentaire, la trame ténue, l'intrigue de ma vie se trouvent brusquement remaniés. Me voici confrontée au fossé qui sépare la sociologie de la biologie : au collier chimique de l'ADN, qui se porte tantôt comme un magnifique ornement - notre droit de naissance, notre histoire-, et tantôt comme un collier étrangleur.

Des billets et des avis différents Au bonheur du jour,  Jostein  , Zarline
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...