jeudi 9 mai 2013

Claire Castillon - Les couplets


Éditeur : Grasset - Date de parution : Avril 2013 - 203 pages et 36 nouvelles biseautées au vitriol !

Que ceux ou cellee qui s'apprêtent à convoler en justes noces évitent de lire ce recueil. Ou si justement. Vous croyez connaître la chanson du couple la chanson, son refrain ? Lisez les couplets de Claire Castillon. Car ici la façade du bonheur doré ou rosé est éclatée, mise à mal, oh, non, je ne parle pas de la routine qui peut s'installer dans un couple. Ici, les personnages du couple tanguent, chavirent, s'échappent par l'imaginaire ou par les actes. Claire Castillon nous livres leurs pensées, leurs définitions du couple, leurs regards posés sur l'autre. La pièce montée du mariage est biseautée au vitriol, mots qui percutent, situations qui nous abasourdissent ou laissent un sourire déconfit ou de compassion.
Des nouvelles courtes et l'art de jouer avec les mots de Claire Castillon y prend sa place à merveille. 
Du mari parfait qui trompe son épouse, de la femme frigide aux défauts traqués du conjoint, de l'épouse qui ne supporte plus la présence de son mari après des années de mariage.

Si certaine textes sont moins réussis que d'autres, l'ensemble est une danse vive où l'ironie,  la psychologie creusée des personnages est un vrai régal ! Ou l'art de disséquer ...

"Tu es le sosie de l'hommme de mes rêves", a-t-elle écrit en pattes de mouche sur cet haïku. Mais je vais faire comme si je n'avais rien lu. C'est tarte. Et ce matin;, j'aime toujours l'idée d'être libre. A midi, je laisserai sans doute monter le vide, je souffrirai d'une certaine solitude. Je reviendrai peut-être sur mon bien-être de célibataire. Après, je l'appellerai. Et ce soir, je serai pris. J'ai dit Peut-être ! Par Carole, le sosie de la femme ma vie. Un sosie pour commencer, ça n'engage à rien, c'est ça qui peut être bien.

Lu de cette auteure : InsecteJe prends racine - Les merveilles - Tous les matins depuis hier
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...