jeudi 30 mai 2013

Paul Vacca - La petite cloche au son grêle

Éditeur : Le Livre de Poche - Date de parution : Mai 2013 - 163 pages touchantes et une écriture toute en retenue !

Dans un petit village du nord de la France, le narrateur âgé de treize ans partage sa vie entre l’école et le café de ses parents où il aime effectuer ses devoirs. Par hasard, Il récupère un livre de Marcel Proust oublié par celle qui fait battre son cœur. Il se lance à corps perdu dans la lecture d'A la recherche du temps perdu. Sa mère qui désespérait du fait qu'il ne lise pas l’encourage, son père n’y comprend rien et préférerait qu’il s’intéresse au foot. Non seulement, Proust va renforcer sa complicité avec sa mère mais son père pour ne pas être en reste va lui-aussi s'intéresser à  l'auteur.

Ce tableau quasi idyllique ne l’est pas. Sa mère se rend souvent à Paris pour rendre soi-disant visite à une vieille tante. Mais le garçon n’est pas dupe. En effet sa mère est gravement malade. Père et fils vont décider de tout faire pour lui laisser les plus beaux souvenir. Si son père prévoit d’un week-end surprise à Cabourg, Proust va mobiliser tout le village.
Je n’en dirai pas plus pour ne pas tout dévoiler de ce roman plein de charme ! Sachez que l'on y croise Pierre Arditi l’acteur préféré de sa mère et une professeure de français aux idées bien arrêtées sur les professions des parents.

Un livre avec de l’humour, des bons sentiments mais à juste dose où l’insouciance de l’enfance côtoie la dureté du monde des adultes et qui démontre ô combien la lecture peut changer la vie ! Ce petit roman plein de tendresse à l’écriture toute en retenue et en pudeur est un joli moment de lecture et je l‘ai refermé la gorge serrée d’émotions ( l'amour entre cette mère et son fils est magnifique).

Lire c'est aller vers l'inconnu, c'est chercher à découvrir de nouveaux mondes, à percer de nouvelles énigmes.

Il y a tellement de billets que je vous renvoie à Babelio
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...