jeudi 22 avril 2010

Aki Shimazaki - Tsubaki ou Le poids des secrets



Yukiko est une des survivantes à la bombe atomique tombée sur Nagasaki. Son petit -fils l’interroge sur ce sujet sur lequel elle s’est montrée toujours silencieuse. Quelques jours plus tard, elle décède. Le notaire remet à sa fille Namiko deux enveloppes : une pour elle et la seconde destinée à un certain Yukio. Yukiko a couché sur le papier tout le poids des secrets qu’elle gardait…

Je n’en dirais pas plus sauf que je suis heureuse d’avoir trouvé cette lecture chez Aifelle et Pimprenelle. Ce premier tome parle de l’enfance de Yukiko avec en filigrane le contexte historique de la guerre et celui de la bombe atomique …
C’est beau, délicat et sensible avec une écriture très épurée. On atteint la sphère de la délicatesse. Rien que le style de cette auteure instaure une poésie et toute l’ambiance du Japon. Les mots deviennent aussi purs et fragiles qu’une fleur de camélia.

Cette histoire de famille est belle et magnifique. Quand j’ai terminé ce livre, je n’ai eu qu’un seul regret. Celui de ne pas avoir acheté tout de suite les quatre suivants…! Un gros coup de cœur sous la forme d’un raffinement précieux et rare!

Les avis (tous très bons) de Canel, Lasardine, Joëlle et de Keisha
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...