samedi 10 avril 2010

Eva Ensler - Les monologues du vagin



Quatrième de couverture : J'ai parlé à des femmes vieilles, jeunes, mariées, célibataires, lesbiennes, à des professeurs, des actrices, des femmes d'affaires, des prostituées, des noires, hispaniques, asiatiques. indiennes, blanches, juives. Au début, les femmes hésitaient à parler. Mais une fois qu'elles étaient parties, ou ne pouvait plus les arrêter...

Un livre basé sur plus de deux cents témoignages pour parler d'un sujet, ô combien tabou, : comment les femmes s'imaginent , se représentent cette partie de leur corps. Les règles, les termes et diminutifs utilisés envers les enfants, la masturbation, la jouissance, le non plaisir, le viol, l'excision .... autant de sujets abordés.

Comme pour enlever tout notion de gêne, le ton est léger presque badin et on sourit ! Evidemment, il devient grave pour les sujets comme le viol.

Mon bémol : j'ai eu la sensation que certains des thèmes étaient survolés. Je regrette que l'auteur n'ait pas plus approfondi le sujet de l'excision, en donnant la parole à des femmes meurtries à jamais. Juste des chiffres et un article de journal, alors qu'un témoignage aurait été plus approprié à mon avis.

Le texte sur l'accouchement est très beau et m'a touchée ...


Un livre qui ouvre des portes sur quelques uns des aspects ... mais des éléments supplémentaires auraient été les bienvenus.

J'ai souri, j'ai rigolé, j'ai été émue ou indignée (eh oui ! Tout ça avec un si petit livre)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...