mercredi 28 avril 2010

Valeria Parrella - Le temps suspendu




Maria est enseignante dans un centre de formation pour adultes à Naples. A 42 ans, elle vit sa première grossesse. Bien avant le terme, elle accouche d'une petite fille qui est placée en service néonatal pour "grands prématurés".

Je pensais aimer ce livre...

Je voulais savoir comment Maria allait vivre ces heures et ces jours d'attente. Quels allaient être ses ressentis, comment devient-on "mère" quand son bébé est relié à des machines et qu'on le voit à travers le hublot de la couveuse?

J'ai eu l'impression de n'avoir pas eu assez d'éléments et surtout je n'y ai pas trouvé de sensibilité. L'auteure nous parle beaucoup du travail de Maria, de son enfance... et je n'ai pas compris pourquoi. A noter : une quatrième de couverture très prometteuse ...

Je suis complètement passée à côté de cette lecture qu'Aifelle a aimé.
Theoma y a vu de la mélancolie, Mango n'a pas été emballée...
Sylire, Pimprenelle, Lili Galipette ont un avis mitigé.



Merci à pour cet envoi.

13 commentaires:

keisha a dit…

Finalement, c'est aussi bien que CLF m'ait envoyé le gros polar allemand..;

mirontaine a dit…

Les avis sont plutôt partagés...
(Première visite sur ton blog que je trouve très chouette donc à très vite!)

Mango a dit…

J'ai appris chez Theoma que le film vient de sortir: il a l'air pas mal! Je serais curieuse de le voir!

Manu a dit…

Je ne suis pas tentée par le sujet.

Aifelle a dit…

Ah mince, pas de chance. Les avis sont très partagés sur ce roman.

Lili Galipette a dit…

Oui, une quatrième alléchante, et une lecture frustrante...

Cynthia a dit…

Je viens de lire l'avis de Pimprenelle et comme je le disais chez elle, j'ai l'impression qu'on reproche à ce roman un côté un peu trop clinique. Mais je reste tentée !

sylire a dit…

J'ai bien aimé mais c'est vrai que la narratrice met une distance entre elle et le lecteur. Je l'ai regretté un peu aussi.
Elle revisite son passé car elle a soudain du temps pour cela, et que le choc de cette naissance remue tout en elle (enfin, c'est mon interprétation...) L'âge y est aussi pour quelque chose.

Gwenaelle a dit…

Je crois que je vais rester en dehors de cette histoire...

Clara C. a dit…

@ Keisha : oui !!!

@ Mirontaine : déjà merci de ta venue sur mon blog. Oui, les avis sont partagés sur ce livre. Pour ma part, j'ai trouvé Maria très distante et surtout très détachée.

@ Mango : oui moi aussi !

@ Manu : le sujet principal devaient secondaire dans ce livre.

@ Aifelle : chacun a interprété le "détachement" de Maria différemment.

@ Lili : tout l'art du marketing !

@ Cynthia : non, je ne lui reproche pas un côté clinique ou médical. C'est Maria qui m'a laissée perplexe par son attitude.

@ Sylire : Peut-être... mais j'ai du mal à comprendre pourquoi elle est aussi distante.

@ Gwen : en effet, surtout si tu n'es pas certaine de trouver ce que tu cherches.

esmeraldae a dit…

j'ai justement apprécié cette distance, qu'elle ne voulait pas s'attacher seulement à l'enfant mais montrer qu'il y a quelque chose à côté aussi. enfin un roman qui ne fait pas l'unanimité!

MyaRosa a dit…

Dommage, il me tentait bien. J'aime beaucoup la couverture en tout cas.

Leiloona a dit…

Bof, je passe mon tour. Finalement la 4ème de couverture est meilleure que le livre ? ;)