vendredi 23 avril 2010

Lisa Unger - Et surtout ne te retourne pas



Isabel a tout pour être heureuse. Ecrivain à succès (le rêve de beaucoup de personnes !), marié à Marcus depuis cinq ans, tout va pour le mieux. Enfin du moins, le croit-elle. Le jour où Marcus disparaît et que sa boîte de conception de jeux informatiques est mise sans dessus dessous, elle craint pour la vie de ce dernier. Sauf que Marcus a tout organisé et est loin d’être celui pour qui il se faisait passer.

Le résumé va vous donner l’impression peut-être de déjà lu… Mais ne vous y fiez pas ! Le profil psychologique des personnages est habilement construit et détaillé. La vie d’Isabel est distillée au fil des pages : son enfance, sa rencontre avec Marcus, son infidélité. . On apprend que tout n’est pas si rose. Isabel eu lieu de se morfondre sur elle-même va faire preuve de pugnacité. Elle va mettre à profit son sens aiguisé de l’analyse et du comportement humain pour découvrir la vérité.

Ce livre se lit facilement et dès le départ, on a en envie de savoir le fin mot de l’histoire. Pas de longueurs et une narration à laquelle on mord facilement.

Mon bémol est que l’auteure ait voulu traiter de trop de thèmes dans un seul livre. Aussi, j’ai eu l’impression que chacun des personnages représentait à lui seul une histoire avec quelques clichés…

Merci à Belfond Noir pour la découverte de cette auteure

4 commentaires:

Mango a dit…

ça semble pas mal! Est-ce un gros livre?

Gwenaelle a dit…

Et Big Ben? Westminster? Madame Tussaud? Tu ne nous en parles pas? Ne me dis pas que tu es allée à Londres pour... lire???!!! Bon retour en tout cas! J'espère que le beau temps sera toujours là pour vous accueillir!
Au fait, ce polar a l'air pas mal du tout, pour une lecture sans prise de tête un dimanche pluvieux... oui, on verra ça mais pas tout de suite j'espère...

Clara C. a dit…

@ Mango : non, par conte celui que j'ai est une épreuve (et il y des fautes!)

@ Gwen : mon compte-rendu bientôt..

Pratiquement 10H00 de voyage à l'aller , donc beaucoup de temps pour lire !

Joelle a dit…

Cela a l'air assez intéressant malgré les quelques défauts (je ne parle pas des coquilles mais du nombre de thèmes et des clichés !)