jeudi 25 février 2010

Frédérique Deghelt "La vie d'une autre"



Marie a vingt-cinq ans. Un soir de fête arrosé avec des amis, elle tombe sous le charme du beau Pablo. Une nuit d’amour et le lendemain : trou noir. Pablo dort à ses côtés avec une petite mèche gris sur la tempe qu’elle n’avait pas remarquée la veille. Douze ans se sont écoulés et elle ne se souvient plus de rien sauf de cette soirée. Amnésie totale sur ce pan de sa vie. Elle découvre qu’ils sont mariés et qu’ils ont trois beaux et adorables enfants. Elle passe le cap de l’angoisse et de l’appréhension très vite et haut la main. Elle ment, elle fait comme si de rien n’était pour mener à bien sa nouvelle vie et essayer de comprendre pourquoi ces douze années lui ont échappées. Petit à petit, Marie va commencer à connaître Pablo et à douter de leur couple qui, apparemment, était idéal.

Une lecture distrayante, mais…

Mais, eh oui, il y en a, le style manque à mon gout d’étincelle, de liant d’où des longueurs inutiles. Certaines situations sont peu tirées par les cheveux, par exemple, Marie ne commet jamais de gaffe. Et, un point qui m’a un a peu agacé, celui de l’image de la famille plus que parfaite sous toutes les coutures….

Après cette lecture, je me suis imaginée à sa place. Premièrement, je pète un plomb ! Deuxièmement, si je le raconte à quelqu’un qui me semble de confiance. Je pense que la personne ne me croirait pas si facilement que les amies de Marie. Et, malheur, j’avais deviné par moi-même le fin mot de l’histoire…

Vous l’aurez compris, ce n’est pas un coup de cœur mais ce livre décrit bien le thème de l’usure du couple.

Une jolie phrase relevée pleine de sens :
« jouer, c’est remonter le courant de la peur, aller à la recherche de la partie de soi qu’on ne connaît pas ».

D’autres avis : Canel, beaucoup plus enthousiaste que moi, Zarline, et celui de Cynthia , très bientôt.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...