mardi 23 février 2010

John Boyne "le garçon en pyjama rayé"



Bruno, neuf ans, de toute sa famille doivent déménager et partir de Berlin à cause du travail de son père. Une promotion, un avancée hiérarchique surtout que le « fourreur « est venu diner chez eux…Une nouvelle maison à la campagne du nom de « Hoche-Vite », sans enfants, mais est-ce vraiment la campagne ? Et, puis il y a tous ces gens derrière les barbelés, là où Bruno n’a pas le droit d’aller. Bruno qui rêve de devenir explorateur et qui décider d’aller voir par lui-même ces personnes. Il va faire la connaissance de clôture Shmuel qui habite de l’autre côté de la clôture et qui est tout le temps en en pyjama rayé.

Au début, j’avoue avoir été troublée par la naïveté de Bruno comme s’il avait des œillères autour des yeux. Et, je me suis rappelée comment moi-même à cet âge, je pouvais voir le monde des adultes : un monde à part avec des règles que je ne comprenais pas (mais qu’il fallait accepter), des non dits et des « c’est pas pour les enfants ».

Une lecture forte , qui interpelle et qui vous prend au ventre… . Je vais le proposer à mes filles qui ont déjà étudié la Seconde Guerre Mondiale à l'école.

Ce livre est souvent cité sur les blogs (donc en établir la liste serait un peu inutile) mais pour ma part, c’est ma libraire préférée qui me l’avait conseillé.

13 commentaires:

Cynthia a dit…

Dans ma PAL et aucune idée de date de lecture, ce sera au feeling ;)

Clara C. a dit…

@ Cynthia : rien de mieux que les lectures selon l'envie du moment. Elles en sont souvent d'autant plus marquantes ou savoureuses.

Anne Sophie a dit…

je n'en ai lu que du bien... je me demande d'ailleurs ce que j'attends pour le lire m!

Canel a dit…

Comme toi, la naïveté de Bruno m'a troublée... pire, même : fortement agacée. Bref, je n'ai pas réussi à dépasser ça (contrairement à toi qui as relativisé) donc lecture négative pour moi. Je crois que je n'arrive pas à prendre le nazisme de cette façon-là, sous forme de fable (comme "La vie est belle" de Benigni que j'ai profondément détesté).

Clara C. a dit…

@ Anne-Sophie : la naïveté de Bruno peut déconcerter ( cf le message de Canel un peu plus bas). Mais il n'empêche que c'est un récit très poignant.

@ Canel : les différences entre Bruno et Shmuel font, je trouve, passer bien des messages. Pour Bruno, l'inconcevable est impossible et Shmuel , lui, n'a plus d'espoir, on perçoit sa résignation.

Pauline a dit…

C'est vrai que je n'en ai entendu que du bien également.Il va falloir que j'étudie ça de plus près^^ lol

Clara C. a dit…

@ Pauline :oui, il faut le lire !

esmeraldae a dit…

une bonne lecture. simple et naive tout au long et puis profonde quand on arrive à la fin

Clara C. a dit…

@ Esmeradae : c'est tout à fait ça, une lecture en crescendo, et les émotions que l'on ressent en font de même.

Theoma a dit…

J'ai bcp aimé. Très fort !

pimprenelle a dit…

Un de mes grands coups de coeur l'année dernière! Et j'ai vu récemment le film qui en a été adapté. J'en ai parlé sur mon blog pendant les vacances.

Clara C. a dit…

@ Theoma : que des avis positifs sur ce livre !

@ Pimprenelle : j'ai bien envie de voir le DVD.
Je n'ai cité personne car la liste des blogs aurait été longue et non exhaustive ...

lasardine (la ronde des post-it) a dit…

ça avait été un p'tit coup de coeur pour moi!
j'aimerai maintenant voir l'adaptation!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...