mardi 20 juillet 2010

Eric-Emmanuel Schmitt - Oscar et la dame rose


Editeur : Magnard - Date de parution : 13/06/2006 - Collection : Classiques & contemporains (79) - 81 pages bouleversantes...



En quelques pages, Eric-Emmanuel Schmitt m'a fait pleurer.
Il y a Oscar qui est condamné et qui le sait, petit bonhomme de 10 ans qui s'en ira sans avoir connu la vie. Oscar a dix ans, atteint d'une leucémie, la greffe n'a pas prise et même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. Il est devenu un malade à part "j'ai compris que je suis devenu un mauvais malade, un malade qui empêche de croire que la médecine, c'est formidable". "Mamie-Rose fait partie des blouses roses qui viennent rendre visite aux enfants malades. Oscar s'est lié d'amitié avec Marie-Rose,ancienne catcheuse, qui vient le voir désormais tous les jours. Les parents d'Oscar habitent loin et leur jour de visite c'est le dimanche. Oscar leur en veut de ne pas lui dire qu'il va mourir. Mamie-Rose lui raconte ses anciens combats de catch mais surtout elle va permette à Oscar de vivre en quelques jours une vie d'adulte.
Un jour qui passe correspond à 10 ans. Oscar joue le jeu et tous les soirs écrit à Dieu comme le lui a conseillé Mamie-Rose.

Oh que oui, j'ai pleuré...
Car dans ce livre, Oscar, se pose des questions existentielles : la vie, la mort, Dieu. En quelques jours, il nous raconte la vie d'un adolescent qui va devenir un jeune homme : le mariage, la vie de couple, la vieillesse... c'est beau, très beau. Ses lettres écrites à Dieu sont innocentes et sincères. Devant Mamie-Rose, on ne peut qu'éprouver de l'humilité car à travers son personnage, il s'agit d'un hommage à toutes les Blouses roses anonymes qui donnent de leur temps auprès des enfants malades. Mamie-Rose va amener Oscar à accepter la mort sereinement. Et du statut d'enfant qui va mourir, il rassure son docteur , ses parents.

Une lecture très, très émouvante et qui a été une claque.. .Je peux simplement dire qu'en peu de pages, Eric-Emmanuel Schmitt nous amène très loin.

Un coup de coeur pour ce livre dont la portée nous amène à nos poser des questions.

Merci à Pimprenelle qui grâce son challenge m'a permise de découvrir ce livre extraordinaire.

D'autres avis chez l'ami BOB.



Mamie-Rose:
"Les gens craignent de mourir parce qu'ils redoutent l'inconnu. Mais justement, qu'est ce que l'inconnu? Je te propose Oscar, de ne pas avoir peur mais d'avoir confiance".

Oscar :
"Plus on vieillit, plus faut faire preuve de goût pour apprécier la vie.On doit devenir raffiné, artiste. N'importe quel crétin peut jouir de la vie à dix ou vingt ans, mais à cent, quand on ne peut plus bouger , faut user de son intelligence".
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...