samedi 31 juillet 2010

Yasushi Inoué - Le fusil de chasse


Collection : Le Livre de poche- Date de parution : 12/2008 - 96 pages où les non dits de l'amour voient le jour et les personnalités se révèlent.

Suite à la publication d'un poème sur un chasseur aperçu une fois, le fusil à l'épaule dans les montagnes, le narrateur reçoit une lettre de cet homme. Le chasseur le met dans la confidence de sa peine et lui expédie trois lettres rédigées par trois femmes différentes.

Trois lettres : la première est celle de la fille de sa maîtresse, la seconde est rédigée par son épouse et la dernière a pour auteure sa maîtresse Saïko.
Les lettres ont comme dénominateur commun la mort de Saïko et l'adultère mis à jour.
La fille découvre que sa mère avait un amant et qu'elle lui a menti pendant de nombreuses années. Trompée dès son mariage, l'épouse n'avait rien dit de cette relation dont elle connaissait l'existence. La maîtresse révèle la nature de son amour dans une dernière lettre.

L'amour trempé dans le mensonge y est décrit sous différents points de vue et se drape de différents sentiments : la trahison, le dégoût, la peine, les regrets ...

C'est beau, très beau. L'écriture est sublime, pas de fioriture, seulement des mots choisis avec précision pour révéler la personnalité cachée de ces trois femmes.


L'avis de Sylire et de Marie.

Un roman conseillé par mes libraires et qui s'inscrit dans deux challenges :

16 commentaires:

Marie a dit…

Je suis contente que tu aies aimé toi aussi ! J'adore cet auteur. Pour l'instant, je n'ai jamais été déçue par aucun de ses romans. Mes préférés sont d'ailleurs ses romans historiques...

keisha a dit…

Un auteur déjà repéré... Et puis j'ai un challenge Japon sur le feu!

L'Ogresse a dit…

Le format, le theme, le pays, il a tout pour me plaire ce roman !

Manu a dit…

Oooooooh je sens qu'il pourrait me plaire ! Je devrais arrêter la visite des blogs :-/ LOL

Emilie a dit…

J'ai lu un livre de cet auteur et je me rappelle avoir ramé mais ramé...

lasardine a dit…

je l'ai lu il y a quelques temps, et je n'avais pas accroché... :s

celsmoon a dit…

j'avais eu un grand coup de coeur pour ce livre ...

Cynthia a dit…

Je le note !!!

Vero a dit…

Lu il y a longtemps et beaucoup partagé: une de premières heureuses découvertes de la littérature japonaise. Délicatement beau!

Clara a dit…

@ Marie: les descriptions de l'amour pur ou meurtri sont magnifiques!

@ Keisha : je m'y suis inscrite... après ton commentaire!

@ l'Ogresse : à lire sans modération !

@ Manu : arrêter quoi ??? non, ce n'est pas possible... j'ai déjà tenté... en vain!

@ Emilie : et c'était quel titre?

@ Lasardine : on ne peut pas toujours tout aimer...

@ Celsmoon : un bijou !

@ Cynthia : des descriptions qui m'ont fait penser à ce cher Stefan!
C'est pour te dire...

@ Vero : une très jolie expression "délicatement beau" qui convient à merveille !

Kikine a dit…

Ah bah je note vite vite vite alors !

la marmotte a dit…

je ne connais pas celui là, mais ça donne envie de le lire (hum.. de l'ajouter à la liste !)
;-)

bises iodées
la marmotte

Clara a dit…

@ Kikine : oui, note!

@ la marmotte : oh, je suis contente de te retrouver !

Gwenaelle a dit…

Tiens tiens, voilà plusieurs billets que je lis sur ce livre... je l'avais déjà repéré dans une revue.

Alex-Mot-à-Mots a dit…

Voilà un roman que j'avais tenté de lire il y a quelques années, mais je n'avais pas aimé, sans doute trop jeune. Il faudra sans doute qu eje ré-essaye, un jour.

manU a dit…

Un livre magnifique et encore une critique en attente...^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...