vendredi 2 juillet 2010

Nick Hornby - Juliet, Naked


Editeur : 10 X 18 - Date de parution : 06/05/2010 - 324 pages géniales...


A Gooleness, petite station balnéaire du nord de l'Angleterre, Annie à l’approche de ses 40 ans met en doute sa vie de couple. Et il y a de quoi ! Son compagnon Duncan ne vit que pour Tucker Crowe, un ex-chanteur des eighties qui n’a pas donné signe de vie (ou musical) depuis vingt ans. Ducan tient un blog consacré à Tucker Crowe et piste toute information le concernant. Annie ne supporte plus cette passion démesurée : leurs vacances aux Etats-Unis se sont transformées en un pèlerinage sur les lieux où Tucker Crowe a subitement abandonné la musique et ses fans. Quinze ans de vie en couple, pas d’enfant, pas de projet…
Un miracle inespéré va se produire pour Ducan et quelques poignées de fans disséminés sur la planète : Tucker sort un nouvel album intitulé « Juliet, Naked ». En répondant à un commentaire laissé par Annie sur le blog de Ducan, Tucker va sortir de sa tanière.

Une fois commencé ce livre, je ne l’ai pas lâché ! Un livre tout simplement génial et qui m’a permis de passer un très, très bon moment de lecture. Commençons par les personnages : Ducan est un genre d’Ado retardé qui vit dans son monde. Ce dernier ayant pour centre de gravité son idole chéri. Annie se rend compte que leur couple s’est formé un peu hasard et que les années ont passé en lui laissant un arrière goût de gâchis. Tucker Crowe eu cours de sa carrière a enchaîné les femmes et l’alcool. Tout comme Annie, il a des regrets et des failles qu’il dissimule sous une carapace. Entre le comportement du fan passionné, ses fantasmes et la réalité, je me suis régalée !
L’écriture est vive, entraînante avec un humour savoureux ! Nick Hornby s’est amusé à glisser des pseudos articles issus de Wikipedia dans le récit sur la carrière de Tucker.

Eh oui, Tucker pourrait être un des chanteurs dont nous collions des posters dans nos chambres d’ado. L’histoire est menée sans temps mort et je me suis attachée à Annie et à Tucker….

En conclusion, j'ai vraiment aimé ce livre !!!!

Après ma lecture, je me suis posée une question et si Miossec quittait brusquement la scène, deviendrais-je une « Ducan bis » ? A votre avis ? Je ne vous donne pas la réponse…

Plein d’avis chez l'ami BOB, je remercie Keisha qui a entendu mon cri désespéré et qui m’a gentiment prêtée ce livre.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...