vendredi 23 juillet 2010

Yoko Ogawa - Les paupières


Editeur : Actes Sud Babel- Date de parution : 03/10/2009 - 208 pages

Extrait de la quatrième de couverture:
Dans ce recueil de nouvelles, l'auteure explore l'angoisse des insomnies : une petite fille suit un vieil homme sur son île où vit un petit hamster sans paupières ; dans un avion, un homme d'une trentaine d'années révèle à sa voisine, une jeune Japonaise, les pouvoirs des histoires à sommeil ; une jeune femme part seule en voyage pour fuir ses insomnies...

Pourquoi ce livre? J'avais tout simplement envie de lire un auteur japonais. Mon choix s'est porté sur Yogo Ogawa dont les livres sont mondialement reconnus. Toujours est-il que j'ai raté le coche avec ce recueil de nouvelles...

Huit nouvelles et à la fin de chacune, j'ai pensé fortement "tout ça pour ça". Pas de chute ou de nouveauté ce qui m' a laissé un goût amer et profond de déception.
Toutes ces nouvelles ont un thème récurrent le sommeil. L'écriture est limpide, fluide mais ça n'a pas été suffisant...

Les avis de Marie et de Maggie ( désolée Katel pour le lien erroné)... Si d'autres l'ont lu, j'attends vos avis!

Cette auteure sera à l'honneur chez Pimprenelle le 25 août. Pour me faire une autre idée, je lirai un roman...

16 commentaires:

George a dit…

J'ai un peu de mal avec les nouvelles, je reste souvent sur ma faim ! Pimprenelle organise un défis sur cette auteure :

http://www.carnetdelectures.com/

je vais donc lire deux romans d'Ogawa... verdict fin août !

Clara a dit…

@ George : je suis au courant mais comme ce seront des "vraies " vacances, je ne sais pas encore si la rédaction des billets et le blog seront présents...

Je lirai un romas de cete auteure pour me faire une autre idée !

Stephie a dit…

Je te conseille "La marche de Mina" que j'avais adoré !!

Cynthia a dit…

J'ai eu ce recueil en main alors que je cherchais un titre pour le challenge de Pimprenelle.
Mais je me suis souvenue de l'avis peu enthousiaste de Kathel et j'ai plutôt opté pour un roman.
Apparemment j'ai bien fait ;)Reste maintenant à savoir si le roman en question me plaira...

Marie a dit…

Je vois que ton avis rejoint le mien .
Pourtant, j'aime la littérature japonaise ! Un auteur avec lequel je ne suis jamais déçue, c'est Inoue Yashishi (surtout ses romans historiques), et puis aussi Aki Shimazaki. Et j'aime aussi Akira Yoshimura... Bref il y a plein de livres japonais géniaux !

Mango a dit…

Depuis le temps que j'ai envie de lire cet auteur mais à mon rythme cette fois et en choisissant plutôt un roman!

Kathel a dit…

Tiens, un Yoko Ogawa que je n'ai pas lu !
Oui, c'est le site de Maggie que tu indiques en lien sous mon nom, j'ai cru un moment n'avoir plus aucun souvenir d'un livre lu ! ;-)
Sinon, je peux aussi te conseiller La marche de Mina ou La formule préférée du professeur.

Yv a dit…

J'ai récemment fini L'annulaire de la même auteure. je reste dubitatif.

Clara a dit…

@ Cynthia : tu aa raison dechosir un roman!

@ Marie : j'ai adoré "le poids des secrets" et j'espère retouver toute cette psésie,cette finesse dans l'écriture via d'autres livres. "la tombe des lucioles d'AKIYUKI m'attend à la librairie.

@ Mango : les nouvelles sont un Art ...un exrcice difficile et périlleux!

@ Kathel : désolée pour le lin erroné...
je note "La marche de Mina" pour le challenge

@ Yv : dubitaive, perplexe.. je l'ai été

Pickwick a dit…

Oups, dommage, surtout que je sais que tu es friande de nouvelles... j'attends de voir les avis qui seront publiés fin aout pour me décider à noter cette auteur !

Aifelle a dit…

Je ne suis pas tentée du tout par ce recueil, pour le challenge de Pimprenelle j'ai choisi "la formule préférée du professeur" qui fait plus l'unanimité.

Manu a dit…

J'ai aimé tous les romans que j'ai lu de Yoko Ogawa mais je n'ai jamais lu ses nouvelles.

Clara a dit…

@ Pickwick : je participerai quand même au challenge de Pimprenelle avec un roman !

@ Aifelle : pour moi, ce sera"La marche de Mina"

@ Manu : ses romans sont peut -être plus une valeur sûre....
La nouvelle est un Art. il s'agit , à mon sens, de l'Ecriture la plus complexe : faire rentrer le lecteur très vite dans une ambiance, un environemment, le ferrer, l'harponner et lui distiller de informations avant la touche finale.

Emilie a dit…

De cet auteur, Le musée du silence est vraiment pas mal.

Clara a dit…

@ Emilie : merci pour ce titre!

Noukette a dit…

Nos avis se rejoignent à ce que je vois ! Son univers est un peu trop particulier voire dérangeant pour moi, en dans cas dans ces nouvelles ! Rendez-vous raté pour moi aussi ! :-(