mercredi 7 juillet 2010

Robin Cook - Etat critique


Editeur : Livre de poche- Date de parution : 12/05/2010- 563 pages de termes médicaux et de business...

A la suite d’une blessure au genou, Jack Stapleton, médecin légiste doit se faire opérer dans une clinique de pointe. Son épouse Laurie, médecin légiste fait une étrange découverte. Plusieurs patients ayant été opérés dans l’une des trois cliniques du groupe Angels Healthcare sont décédés brutalement suite à une infection fulgurante nommée SARM (Staphylocoque Aureus Résistant à la Méthicilline . Ces décès surviennent alors que le groupe Angels Healthcare dirigé par le docteur Angel Dawson doit rentrer en bourse prochainement. Laurie est décidée à trouver la clé de ces décès car son mari a prévu de se faire opérer dans une des cliniques du groupe Angels Healthcare. Pendant ce temps, les décès continuent malgré toutes les mesures sanitaires prises.

Avertissement : âmes sensibles à l’évocation d’une autopsie et de tous les détails possibles et inimaginables (dissection, pesée des organes) s’abstenir !

Ce livre est un vrai thriller médical ! Une bonne partie de l’action se situe dans « la fosse » il s’agit du nom de la pièce où sont pratiquées les autopsies) ou à examiner au microscope des bactéries. Les termes médicaux affluent, fusent et quelquefois j'ai eu l'impression d'être perdue dans ce jargon. Dès le départ, je me suis demandée comme les patients pouvaient être contaminés et il m’a fallu attendre la fin du livre pour avoir la solution. Laurie avait plus de théories que moi (normal, elle est médecin et moi non) et très peu de temps pour mener ses investigations. Le livre commence le 2 avril et se termine le 10 sans aucun temps mort.
Hélas, on n’échappe pas à certains clichés : les gangs de drogue à New-York qui se font la guerre, le médecin qui enquête plus vite que la police mais l’histoire est cependant bien ficelée.

Le personnage d’Angel Dawson n’est vraiment pas original et très stéréotypé : divorcée, carriériste passant plus de temps au travail qu’auprès de sa fille. Ses cliniques financées par des investisseurs privés se rapprochent plus de luxueux hôtels que de lieux où l’on soigne des patients. L’auteur met le doigt sur l’argent et les profits effectués par des institutions privées mais à mon goût l’étude psychologique de ses personnages est trop superficielle. Un thriller qui dénonce le crédo des bénéfices en terme de santé dans un pays où les cliniques privées sont florissantes.

Ce livre a su éveiller et maintenir ma curiosité grâce à l’intrigue médicale même si elle possède un goût de « déjà lu ». Une lecture sans prise de tête avec des bémols et dont je ne garderais pas un souvenir impérissable...

Merci à Livraddict et au Livre de poche pour ce partenariat.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...