dimanche 11 juillet 2010

Laurent Gaudé - La porte des enfers


Editeur : Actes Sud (Babel)- Date de parution : 29/05/2010 - 267 pages d'une histoire bouleversante

Une première rencontre avec Laurent Gaudé et qui ne sera pas la dernière.
Je voulais un auteur que je n'ai jamais lu , une belle écriture, une histoire qui me harponne... Karine de chez Dialogues m'a tendu ce livre.
Quand je l'ai commencé, j'étais loin de m'imaginer que j'allais vivre un voyage très fort...

2002, dans un restaurant de Naples, Filippo Scalfaro accomplit une vengeance. Il poignarde un client, le traîne jusqu'au cimetière sur un tombe. Il lui coupe deux doigts et le laisse agoniser.
1980, Naples, Matteo emmène son fils Pippo âgé de 6 ans à l'école. Le petit garçon traîne un peu en chemin, il faut se dépêcher. Une fusillade éclate, Matteo essaie de protéger son fils mais Pippo meurt.

Comment survivre à après la mort injuste de son enfant? L'enfer commence pour le couple. Guiliana est anéantie et devient indifférente à Matteo.
Matteo passe ses nuits à bord de son taxi, parcourant Naples sans but précis. Un soir, il fait la connaissance de Grace, une prostituée qui travaille dans les bas fonds de la ville.
Dans un café , Grace lui présente le curé don Mazerotti qui apporte son soutien aux pauvres et aux laissés pour compte. Mais surtout, il rencontre le professeur Provolone qui connaît les portes d'entrée d'où l'on peut accéder au monde des morts. Matteo suivi de don Mazerotti va s'y rendre pour ramener son fils.

Avec ce roman, on suit au fil des chapitres plusieurs personnages : Guiliana , Matteo et Filippo.
Guliana tient Matteo responsable de la mort de son fils. Elle lui demande réparation, vengeance. Mattao n' y parviendra pas et Guiliana partira. Femme brisée, emmurée dans son deuil, elle renonce à la vie et s'abandonne à la démence pour ne plus avoir mal.
Matteo porte le lourd fardeau de la culpabilité et ramener son fils du monde des morts va lui permettre de réparer sa faute.
Filippo n'est autre que le petit Pippo revenu de ce monde à part.

Tous le sentiments sont portés sans une seule fausse note par l'écriture de Laurent Gaudé. Je suis rentrée dans l'intimité des personnages, j'ai ressenti leurs émotions : symbiose parfaite. Et puis, il y a Naples et la description époustouflante du monde des morts. J'ai retenu mon souffle et j'ai à mon tour découvert ce monde surgit des entrailles de la terre. Jamais, l'auteur ne sombre dans la glauque ou le pathos... un tour de force sur des sujets aussi durs.

Et, j'ai été bouleversée par ce livre qui est un coup de coeur!

J'ai attendu plusieurs jours avant de rédiger mon billet car j'étais, une fois de plus, submergée d'émotions. Il a fallu que je m'en déleste peu à peu...

Un livre puissant et magnifique !

Beaucoup d'avis répertiorés chez l'ami BOB.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...