vendredi 16 juillet 2010

Pierre Szalowski - Le froid modifie la trajectoire des poissons


Editeur : Héloïse D'ORMESSON - date de parution : 02/09/2010- 288 pages de bonheur...

Ne m’en voulez pas si je vous parle d’un livre que j’ai beaucoup aimé et qui est encore un coup de cœur. Pourquoi m’en vouloir ? Car ce livre paraîtra le 2 septembre ! Damned !

Vous voilà donc obligés de prévoir des futures négociations avec vos chères têtes blondes : Non ma chérie, cette année, on achète un cartable simple, basic et non celle à l’effigie de Barbie ! Pourquoi ? Parce que maman doit s’acheter un livre ! Compris ???

Je vous mets la quatrième de couverture car elle résume on ne peut mieux ce petit bijou :
4 janvier 1998, Montral. Un garçon de dix ans apprend que ses parents vont se séparer. Désespéré, il demande au ciel de l’aider. Le lendemain débute la plus grande tempête de verglas que le Québec ait jamais connue. Ce déluge de glace n’empêche pas son père de quitter la maison. Mais pour ses voisins, des évènements incroyables ou anodins font en sorte que leurs vies basculent peu à peu. Julie, danseuse en mal d’amour, accueille chez elle Boris, scientifique égocentrique, qui ne vit que pour ses expériences sur les poissons; Michel et Simon, les deux « frères » si discrets, qu’on ne voit jamais ensemble, ouvrent leur porte à Alexis, leur voisin homophobe. Face à l’adversité, des liens se créent; face au froid, l’entraide, la solidarité et l’altruisme enflamment les cœurs.

Le grand froid paralyse Montréal et va permette à des personnes qui habitent la même rue de faire connaissance et plus si affinités. J’ai lu ce livre en apnée totale le sourire aux lèvres ! Les personnages sont attachants, drôles …Et oui, dans l’adversité, n’importe qui se prend à parler au voisin au visage fermé et rembruni qu’il croise depuis des années. Une belle histoire d’humanité avec de l’humour : des sentiments décrits sans mièvrerie, un rythme entraînant, une écriture qui se boit comme du petit lait.

Alors, oui, c’est un livre avec une happy end mais pourquoi se priver d’une lecture qui nous remplit de bonheur et de gaité ?

Merci à Canel pour le prêt et merci Monsieur Szalowski pour ce livre!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...