lundi 13 septembre 2010

Claudie Gallay - L'amour est une île

Editeur : ACTES SUD - Date de parution : 15/08/2010 - 351 pages

Difficile de parler d’un livre de Claudie Gallay sans que les déferlantes reviennent à l’esprit. Pourtant, exit La Hague, les embruns et son ambiance. Changement de décor et d’ambiance, l’action de l’amour est une île se situe à Avignon plus précisément lors du festival de l’année 2003 alors que les intermittents du spectacle font grève. Odon,metteur en scène, produit la pièce d’un auteur inconnu Paul Selliès mort dans un accident cinq ans plus tôt.
Mathilde dite la Jogar, comédienne de renom est de retour. Mathilde est l’ancien amour d’Odon, la femme pour laquelle il a brisé sa vie de famille. Elle est devenue célèbre grâce à l’écriture de sa propre pièce. Mais cet été là, Marie vient à Avignon. Jeune fille tourmentée, écorchée vive depuis la mort de son frère Paul Selliès.
Au fil des pages, les masques seront mis de côté, les blessures vont réapparaitre, une pièce dont le dénouement tombe comme un rideau de théâtre à la dernière page.


Nul doute que ce livre est de Claudie Gallay ! On retrouve son écriture ciselée, des phrases courtes. Pas de fioriture. Les mots sonnent, claquent, interpellent et instaurent d’eux même une ambiance. La signature de de Claudie Gallay est là dans ce style que j’aime. Malgré l’écriture, je me suis sentie mal à l’aise pendant la lecture de la première partie de ce livre. Des difficultés à accrocher à l’histoire où le théâtre est omniprésent. L’impression de ne pas trouver mes marques et puis il y a eu le déclic. Enfin, j’ai glissé dans l’histoire et je l’ai appréciée.

Dans ce livre, l’amour est décliné : blessures béantes, charnel ou amour du théâtre. Car tout ce roman gravite autour de la comédie et du jeu. Il y a Marie qui m’a touchée. Elle dont la douleur s’exprime par la mutilation de son corps. Le personnage de la Jogar est le corps qui devient instrument pour raconter une histoire, déclamer des mots et leur donner toute leur puissance.

Contrairement aux déferlantes, ce n’est pas un coup de coeur…

Les billets de Leiloona, Canel,Violaine ( Art Souilleurs),

Ce livre partira en voyage (encore un !) à partir de jeudi. Car mercredi Claudie Gallay sera chez Dialogues

35 commentaires:

mirontaine a dit…

Je souhaite le lire!!!

Sandrine(SD49) a dit…

je veux bien qu'il voyage jusque chez moi !! quoi encore ????

sylire a dit…

Je n'ai pas encore lu les déferlantes (incroyable, mais vrai) mais j'avais beaucoup aimé "Seule Venise". Si celui-ci se présente, pourquoi pas...

Anne Sophie a dit…

maman l'a adoré, et j'ai les déferlantes dans ma PAL.

Aifelle a dit…

Mon coup de coeur de Claudie Gallay c'est "dans l'or du temps" et pas "les déferlantes". Bonne rencontre, elle est charmante.

Canel a dit…

Oui, heureusement qu'il y a Marie... mais elle prend de l'importance dans le récit un peu tard, à mon goût.

antigone a dit…

C'est marrant, celui-ci ne me tente pas du tout. Je fais un blocage sur le thème et la couverture que je trouve hideuse...mais ce n'est que mon avis. ;o)

gambadou a dit…

qu'est ce qu'il voyage, tes livres !je suis preneuse, merci d'avance de partager tes lectures

Kathel a dit…

Ah, Antigone, dans mes bras ! C'est exactement la même chose pour moi... ;-) Sans compter la lecture des premières pages qui ne m'a pas emballée... Bref, la personne qui va me donner envie de le lire n'est pas encore née !

Pauline a dit…

Une auteure que j'ai envie de découvrir mais j'hésite encore... Ton avis m'encourage^^
Merci pour ce joli billet.

lucie a dit…

je l'ai reçu hier, je te dirais

Clara a dit…

@ Mirontaine, Snadrine (SD, Gambadou : noté!

@ Sylire : tu veux que je t'inscrive? "Seule Venise" avait été une déception pout moi..

@ Anne-Sophie : j'ai eu du mal à rentrer dedans, à m'approporier l'histoire...

@ Aifelle : ah, je ne connais pas ce titre. Une auteure sensible et gentille qui m'avait répondu avec une jolie carte...

@ Canel : sans dévoiler l'histoire, le livre n'ets pas assez détaillé sur Marie...

@ Antigone : je voulais le lire car les déferlantes m'ont marquée.

@ Kathel : si tu n'as pas envie de le lire, tu as le droit (heureusement !)!

@ Pauline : je te conseille "les déferlantes" pour la découvrir.

Clara a dit…

@ Lucie: Canel et moi avons ûu attendre un certain nombre de pages pour accrocher à l'histoire.

Mango a dit…

Je me réserve pour "Les déferlantes" alors! Une chance quand même de pouvoir la rencontrer!

Clara a dit…

@ Mango : j'espère pouvoir m'entrenir un peu avec elle !

Leiloona a dit…

Quel a été le déclic qui t'a permis de te plonger dans ce roman ?

Clara a dit…

@ Leiloona : sans dévoiler l'histoire, quand Mathilde est plongée dans un texte et le retravaille... A partir de ce moment, l'histoire prenait un autre direction pour moi.

keisha a dit…

Je rase les murs, j'ai eu du mal avec Les déferlantes...

Marie a dit…

Voilà le retour de l'affreux petit canard : je n'ai pas réussi à terminer Les déferlantes... Les descriptions de la mer sont très belles mais les personnages ne m'ont vraiment pas accrochée.
Du coup j'hésite à tenter un nouveau titre s'il y a une ressemblance avec Les déferlantes !

Valérie a dit…

Enfin un livre de la rentrée qui ne me tente pas. Je ne suis pas une fan de l'écriture de Claudie Gallay mais tu verras, elle est charmante, cette dame.

Emilie a dit…

Je ne suis pas vraiment sure de vouloir le lire, le thème m'attire moins.

Gwenaelle a dit…

Moi aussi je rase les murs. J'ai lu Dans l'or du temps et j'ai trouvé l'histoire trop délayée. Mais son style accroche, c'est sûr.

BelleSahi a dit…

Une écriture qui me touche. J'ai aimé tous les livres de cette auteure. Celui-là tout autant que les autres.

sylire a dit…

Je te remercie Clara mais je vais d'abord lire les déferlantes !

Theoma a dit…

Je le lirais en poche...

deparlà a dit…

bon, moi aussi j'ai adoré "les déferlantes", puis beaucoup aimé aussi "seule Venise", j'aime son univers, sa manière d'écrire, l'atmosphère que je ressents de ses livres. Je me suis donc offert le dernier malgré les critiques mi-figues, mi-raisin, j'espère passer entre les gouttes et adorer, les extraits sont prometteurs

Clara a dit…

@ Keisha : on en a discuté et elle sait que soit on aime son écriture soit c'est le désamour total !

@ Marie: l'écriture est la même pour mon plus grand bonheur. Mais ce n'est pas les déferlantes...

@ Valérie : moi je suis baba de son écriture et je le lui ai dit !

@ Gwen : son écriture c'est quelque chose! désormais, je vais couper, élaguer ...

@ BelleSahi : et Claudie Gallay est toujours étonnée qu'on lui dise que son écriture est belle et singulière.. .

@ Sylire : quand tu voudras le lire, tu sais où le trouver !

@ Theoma : si c'est comme pour Les déferlantes, il faudra attendre très longtemps!

@ Deparlà : merci de ta venue! Claudie Gallay est une grande dame de l'écriture ! Je te souhaite d'aimer ce livre..

94sophie947708 a dit…

Je voudrais bien faire partie du voyage en dernier, si il reste de la place.Merci de ta grande générosité.

Kikine a dit…

Je n'ai encore rien lu de Claudie Gallay mais je ne pense pas que je commencerai avec celui-ci... mais en seconde lecture pourquoi pas

Géraldine a dit…

De mon côté, j'ai vraiment manqué d'air pendant cette lecture.

Clara a dit…

@ 94Sophie : tu es ajoutée ...

@ Kikine : je ne peux que conseiller que Les déferlantes

@ Géraldine : j'attends mon billet...

Véro a dit…

Tant qu'à faire alors, autant commencer par ton titre coup de coeur !

Alex Mot-à-Mots a dit…

Je vais attendre un peu avant de le lire.

Hathaway a dit…

Je n'avais pas accroché avec Les Déferlantes, je viens de terminer celui-ci et c'est un coup de coeur !

Clara a dit…

@ Htahaway : j'ai préféré les déferlantes...le cadre y est pour beaucoup!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...