dimanche 12 septembre 2010

Michel Serres - Biogée

Editeur : Editions-dialogues.fr - Date de parution : 09/09/2010 - 204 pages

Extrait de la présentation :
Bio signifie la vie, Gée désigne la terre. Pourquoi ce titre s’est-il imposé à lui ? c’est que, répond-il, la Vie habite la Terre et la Terre se mêle à la Vie ; c’est aussi – les lignes de Valéry et de Bernanos inscrites en exergue le disent – les choses, comme les vivants, ont un langage, et que l’âme d’un poète sait devenir arbre. Et le philosophe, lui, devient récitant, mêlant légende, histoire, récit, choses vues ou rêvées, avec des paroles de philosophie.

J'avais commencé cette lecture qui est un essai. Ayant eu du mal à rentrer dedans, je l’avais mise de côté. J'en ai parlé avec Charles Kermarec qui m'a dit :
-Pourquoi ne pas l'écouter ?

En effet, je n'y avais pas pensé alors que les livres des éditions dialogues offrent cette possibilité. Mais lire un livre ou l'écouter, est ce pareil?
Et là, je peux vous assurer que j’ai fait un très beau voyage ! Enclencher la lecture, fermer les yeux et se laisser guider, emporter par la voix de Michel Serres.

 
La voix suit le texte, se fait langoureuse comme les fleuves. Elle se fait forte, tempétueuse comme les volcans. Chantante ou en colère, elle déclame ou proteste. La voix devient celle de notre terre Mère. Elle détache ou insiste sur certains mots mais toujours avec ferveur et passion. Le texte devient prière, hymne à la terre et à la vie. Nos erreurs sont martelées, accentuées par le timbre de la voix et par la ponctuation.

Un texte parsemé de poésie, de références à l’histoire et aux philosophes. Le tout s’unit, s’enchevêtre à merveille et prend une portée universelle. Nul besoin d’être historien ou grand penseur, le corps tressaute, frémit et frissonne à l’écoute. On entend et surtout on comprend le message.

J’en suis ressortie abasourdie comme après un grand voyage. Une immersion totale au cœur de notre Mère… l’humilité, le respect prennent la relève.

Un livre qui devrait être lu, écouté par tous et par les générations qui viennent.

Je préfère vous mettre un extrait oral.
Un seul conseil : écoutez ce livre ( mimines défaillantes ou non) !

Un grand merci aux éditions Dialogues et à Charles Kermarec de s'être montré persuasif!

Le billet de George

">
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...