samedi 11 septembre 2010

Stefano Benni - Bar 2000

Editeur : Actes Sud - Date de parution : 28/02/2002- 217 pages ....


Avertissement : si vous avez lu JM Erre et que vous avez aimé, ce livre est pour vous! Attention, cette lecture est une pépite  d'humour déjanté sous la forme de nouvelles. Jubilation extrême!!!!

Bar 2000 , avec un tel titre, vous  n'allez pas être étonné que je vous dise que ce livre livre parle de bar et de tout ce qui tourne autour.  Mais attention, il s'agit de l'encylopédie, du Larousse ou du Robert du bar !

On vous  y explique par exemple la différence  entre le bar plouc et le bar branché.  Le matériel, l'ambiance mais aussi le barman et surtout les fidèles, les habitués!
Grand observateur, Stefano Benni   s'amuse à analyser des comportements ou à imaginer des situations cocasses : le drogué du portable, l'homme insignifiant qui a bien du mal à obtenir un simple café ou la conversation entre des poissons ( oui!).

C'est déjanté, écrit avec plume vive, gaie et pétillante !
Même si ces  vingt-trois textes se passent en Italie, on peut les imaginer facilement se déroulant n'importe où.
A la façon d'un scientifique, il  décline certains des textes   sous plusieurs hypothèses : petite a, petit b,... Et j'ai adoré !

Un coup de coeur ! Nul doute que je vais me précipiter et faire une razzia de ses autres écrits : romans et nouvelles !
C'est  le genre de livre qu'il faut toujours avoir en cas de coup de mou ou de morosité...

Et, pour vous mettre l'eau à la bouche mais surtout le sourire aux lèvres :
Le bar Plouc. 
Ce  type de bar, en voie de disparition, est l'un des derniers exemples du passé. Il en reste une centaine d'exemplaires, non protégés, car il sont parfaitement capables de se protéger tout seul. Le bar Plouc se caractérise par une familiarité rude et une agressivité cordiale, ainsi que par une hygiène désinvolte et par la présence de gérants et de clients fortement portés sur les boisson alcoolisées.


Mais le bar branché se caractérise surtout par certaines particularités  que nous allons étudier.
A) La miniaturisation des gâteaux. Plus les gâteaux sont petits et coûteux plus le bar est branché. (...) 


Les capsules des bouteilles de bière sautèrent, les cigares s'enflammèrent, on exulta, on pleura. Même les managers, parfois, ont une âme.

11 commentaires:

keisha a dit…

Mais il me semble que le bar plouc, j'en ai connu! ^_^ En voie de disparition quand même...

Kathel a dit…

J'ai "Le bar sous la mer" dans ma PAL depuis plusieurs mois : tu me rappelles pourquoi j'avais envie de le lire ! Merci, Clara ! ;-)

Manu a dit…

J'avais lu "Le bar sous la mer" En effet déjanté mais je crois que celui-ci est meilleur.

Ys a dit…

Perso, je ne fréquente que les bars qui servent de la Guinness !

Blogoculture a dit…

Un billet qui me donne très envie de lire ce livre, et hop sur la PAL.

Je repasserai quand il sera terminé :)

Cath a dit…

Tu donnes envie, là !!!

Clara a dit…

@ Keisha : non, il survivent !!!

@ Kathel : j evai co,ntinuer à lire cet auteur !

@ Manu : celui ci m'était conseillé par Julien mon libraire ...

@ Ys : ah, bars, pubs... du moment que l'ambiance y soit !

@ Blogoculture : ce livre est terrible!!!
Merci de ta visite !

@ Cath : c'est le but...

DF a dit…

Il y a un "Bar Sport" tome 1, tout aussi bon, avec en particulier la "Luisona" - tu sais, cette brioche qui traîne sur la table du bistrot depuis un temps indéterminé...

"Bar 2000" est une succulente remise à jour!

flou a dit…

j'ai beaucoup aimé ce livre aussi!

Karine:) a dit…

Si ce n'était pas des nouvelles, je me jetterais dessus... mais bon, nouvelles et moi, ça fait rarement un bon mélange, j'avoue...

L'Ogresse a dit…

Pas encore lu Erre, mais je ne crois pas que ce livre soit pour moi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...