mardi 7 septembre 2010

Isabelle Monnin - Les vies extraordinaires d'Eugène




Editeur : JC LATTES - Date de parution : 25/08/2010  - 232 pages

Pour des raisons personnelles expliquées ici, je n'ai pas la force de continuer cette lecture.


Je ne reproche rien à l'écriture ou au style.
Mon résumé est bâti à partir de ce que j'ai lu et est donc sûrement incomplet :

Un couple perd son bébé quelques jours après sa naissance. Eugène, grand prématuré, a attrapé une infection nosocomiale qui lui été fatale. Le père veut raconter l'histoire d'Eugène, lui donner une existence. Sa femme s'est enfermée dans un mutisme. Il part à la rencontre d’une infirmière qui s’est occupée de son fils. . Il veut savoir plus, comprendre et écrire pour qu'Eugène ne soit pas oublié. En même temps, il a décidé de se préparer au marathon de New-York.
Le mari cherche à surmonter cette épreuve en écrivant et en courant. Il veut également aider sa femme qui ne correspond plus que par de petites phrases écrites.

L’écriture ne tombe pas dans le mélo même si le sujet est dur, très dur. L'auteure insère des petites notes d'humour pour ne pas rendre étouffante la charge émotionnelle.

J'ai été bouleversée… et j’arrête ma lecture page 94 car quelquefois les mots  sont trop poignants quand ils sont bien écrits.

Le billet de Calypso, pour Restling c’est un coup de cœur.

16 commentaires:

calypso a dit…

Un vrai coup de coeur pour moi mais je comprends à quel point cette lecture peut être difficile.

Vero a dit…

Il vaut parfois mieux laisser le livre de côté, aussi bon soit-il, s'il doit faire remonter à la surface l'insoutenable. Des bises pour te remonter le moral ;-)

keisha a dit…

T'inquiète, je te comprends.
En tout cas je vais le recevoir en LV. Une bonne critique au masque et la plume

Dominique a dit…

Ce sont des livres impossible à lire selon le moment, je me souviens du livre de Philippe Forest sur sa petite fille que j'avais lu en plusieurs fois tellement la charge émotionnelle était forte

Karine:) a dit…

Malgré le sujet très dur, c'est un livre que je souhaite absolument lire.

Valérie a dit…

Moi aussi c'est LE roman de la rentrée que je veux lire mais je ne suis pas sûre d'être armée pour.

lasardine a dit…

dur!...
mais j'aimerai bien m'en faire une idée par moi même!
je note, merci à toi!

Clara a dit…

@ Calypso : ton billet est enthousiaste !

@ Véro : inutile de pratiquer la l'auto-flagellation morale..

@ Keisha : oui, de nombreuses critiques excellentes!

@ Dominique : pour ce livre, il me faudra encore attendre de nombreuses années..

@ Karine:) : si tu t'en sens capable, je te conseille de le lire !

@ Valérie : tu devrais le recevoir d'ici peu...

@ Lasardine : après Valérie, il va chez toi !

wakinasimba a dit…

Un sujet pas facile, et pour être passée par la néo-nat pour mon premier, je ne tiens pas à revivre ces moments.

George a dit…

Je suis en train de le lire... je trouve ce livre magnifique, l'écriture, la construction est intelligente... le point de vue du père (pour une fois!) ... j'ai encore du mal à mettre des mots mais je lis et finalement ça me fait du bien !

r1 a dit…

Je n'ai bien sûr pas eu la même empathie que vous, Clara, donc il m'est plus facile de signaler que, aussi étrange que cela paraisse, il y a des moments très drôles dans ce livre, ou plutôt des contrepoints légers à la terrible situation, où le comique naît subtilement du décalage.

Isa a dit…

Moi qui ne suis pas concernée j'ai été très touchée. Alors j'imagine que pour toi, c'était trop ... il y a des récits comme ça où ne peut tout simplement pas aller plus loin.

Clara a dit…

@ Wakinsasimba : je comprends...

@ Georges : et en plus, tu as rédigé un très beeu billet !

@ r1 : Isabelle Monnin a réussi le pari d'insérer des touches d'humour sur un sujet aussi délicat.

@ Isa : peut-être qu'un jour, je pourrai le lire entièrement..

lasardine a dit…

je l'ai lu hier, je l'ai trouvé vraiment magnifique!
je comprends que cette lecture puisse être bouleversante, douloureuse, mais pour moi ça a été un vrai coup de coeur!

merci pour ce prêt Clara! ça a été une belle découverte pour moi!

Clara a dit…

@ Lasardine : c'est un livre intelligent plein de sensibilité et même si je n'ai pas pu le lire en entier, je suis heureuse qu'il soit lu par d'autres personnes!

L'Ogresse a dit…

Il y a eu beaucoup de bons billets sur ce roman, il me tente quand meme...