mardi 7 septembre 2010

Isabelle Monnin - Les vies extraordinaires d'Eugène




Editeur : JC LATTES - Date de parution : 25/08/2010  - 232 pages

Pour des raisons personnelles expliquées ici, je n'ai pas la force de continuer cette lecture.


Je ne reproche rien à l'écriture ou au style.
Mon résumé est bâti à partir de ce que j'ai lu et est donc sûrement incomplet :

Un couple perd son bébé quelques jours après sa naissance. Eugène, grand prématuré, a attrapé une infection nosocomiale qui lui été fatale. Le père veut raconter l'histoire d'Eugène, lui donner une existence. Sa femme s'est enfermée dans un mutisme. Il part à la rencontre d’une infirmière qui s’est occupée de son fils. . Il veut savoir plus, comprendre et écrire pour qu'Eugène ne soit pas oublié. En même temps, il a décidé de se préparer au marathon de New-York.
Le mari cherche à surmonter cette épreuve en écrivant et en courant. Il veut également aider sa femme qui ne correspond plus que par de petites phrases écrites.

L’écriture ne tombe pas dans le mélo même si le sujet est dur, très dur. L'auteure insère des petites notes d'humour pour ne pas rendre étouffante la charge émotionnelle.

J'ai été bouleversée… et j’arrête ma lecture page 94 car quelquefois les mots  sont trop poignants quand ils sont bien écrits.

Le billet de Calypso, pour Restling c’est un coup de cœur.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...