jeudi 7 octobre 2010

Anne Delaflotte Mehdevi - Fugue

Editeur : Gaïa - Date  de parution : 28/08/2010 - 327 pages

Un jour de rentrée particulier pour Clothilde, tous ses enfants sont maintenant scolarisés. A 33 ans, diplômée en musique, elle réfléchit à ce qu’elle va pouvoir faire ou entreprendre. Mais l’école téléphone, Madeleine une de ses filles a fugué. Affolée, Clothilde la cherche  dans la campagne en criant son nom. Madeleine est  retrouvée saine et sauve  mais Clothilde y  a laissé sa voix. Elle consulte des spécialistes mais refuse le traitement d’injection de toxine botulique. Clothile se heurte à l’incompréhension de son mari, de son père et sa meilleure amie. Contre toute attente, elle arrive à chanter et Clothilde se découvre une passion pour le chant.
Voilà un très beau livre  que j’ai aimé !
Clothilde a une vie confortable : des enfants, un mari pilote de ligne jusqu’au jour où elle perd sa voix.  Clothilde est  la déclinaison de la femme sous tous ses aspects : mère, épouse et celle de femme qui veut vivre aussi pour elle. La perte de sa voix va lui permettre de s’investir dans le chant et d’y trouver du plaisir. Evidemment  son mari ne comprend pas sa décision : pourquoi s’invertir dans le chant au lieu de tout faire pour retrouver sa voix ?  Mais Clothilde  a décidé  de donner un autre sens à sa vie et le chant se révèle salvateur. Au fil des mois, Clothilde change et  s’affirme d’avantage. En arrière plan de ce livre, la musique est  omiprésente et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre Clothide. Il s’agit d’un livre qui a  trouvé de nombreux échos en moi.  A travers les questions de Clothilde ce sont les interrogations qu’une femme peut se poser à un moment donné de sa vie.
Forcément, j’ai été touchée par Clothilde. Et l'histoire se  déroule dans une ambiance qui apporte  une forme de sérénité au lecteur.
Une très belle  découverte !
Merci à l’ami BOB et aux éditions Gaïa pour ce livre.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...