lundi 11 octobre 2010

Joan Didion - Un livre de raison

Editeur : Robert Laffont- Date de parution : 09/09/2010 - 319 pages très longues...

Quatrième de couverture :
« Je serai le témoin de cette femme.» Ainsi commence le récit du séjour, et de la fin, de Charlotte Douglass à Boca Grande. Charlotte, jeune et belle Américaine, a gagné cette petite république d'Amérique centrale dans l'espoir de retrouver sa fille en fugue. La narratrice de l'histoire, c'est Grace Strasser-Mendana, une riche Américaine atteinte d'un cancer, ethnologue de formation, devenue, par son mariage, un personnage considérable à Boca Grande. Son enquête sur Charlotte va l'obliger aussi à s'interroger sur elle-même. Exotisme et sensualité se mêlent ici à une réflexion sur la nature du pouvoir et de l'esprit révolutionnaire. À travers le portrait de deux femmes d'exception, décrites avec une acuité chirurgicale, Joan Didion a montré, dans ce Livre de raison, qu'elle était une analyste hors pair de la destinée humaine.
Avertissement : ô toi le lecteur qui est habitué de ces lieux, toi qui lis la quatrième de couverture  au lieu d’un résume concocté par mes soins, tu te doutes que ceci est  de mauvaise augure…et tu as raison!
Après un début très laborieux pour savoir  qui était exactement Grace et sa fonction à Boca Grande, le reste de ma lecture a été très confuse. Entre passé et présent, de nombreux dialogues où Charlotte intervient, j’avoue être totalement passée à côté de cette lecture ! Je suis restée hermétique à ce livre (ou alors c’est l’inverse).
L’écriture est clinique,froide et je n’ai ni trouvé exotisme ni sensualité.  Je me suis ennuyée du début à la fin… et pire, je n’y ai trouvé aucun intérêt.
Et toujours ma devise : je ne fais pas  des tartines quand je n’ai pas aimé…
Merci à l’ami BOB  et aux éditions Robert Laffont …
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...