samedi 27 août 2011

Anne Percin - Le premier été

Éditeur : ROUERGUE - Date de parution : Août 2011 - 163 pages terriblement efficaces...

Dans un petit village d’Haute-Saône,  Catherine, trentenaire, et sa sœur  aînée Angélique vident la maison de leurs grands -parents décédés. Enfants puis adolescentes,  elles y passaient leurs étés. Mais pour Catherine, ce retour est une épreuve car elle ne peut s’empêcher à un été bien particulier. Celui de ses seize ans.
Catherine porte un secret depuis toutes ces  années. Un secret dont  la culpabilité la hante encore quinze ans plus tard. Car l’été de ses seize ans, tout a basculé sans que personne ne le sache.  Cet été là,  Madonna et Etienne Daho avec Tombé pour la France cartonnent à la radio, les chemisiers à épaulettes font fureur… Les copains du village qu’on retrouve ou pas et puis il y a ceux  de la colo. Deux bandes à part. Angélique et Catherine partagent leurs journées entre la cueillette des haricots verts et  la piscine municipale.  Alors qu’Angélique flirte avec un gars de la colo, Catherine reste en retrait. Timide, plus réservée, elle côtoie et imagine l’amour via les personnages de ses livres. Les vacances de Catherine et d’Angélique, on aurait pu (ou on a pu) les connaître.
Dès le début du roman, on ressent une  tension. Une tension distillée qui va monter en crescendo comme la chaleur couvée d’un orage.  Anne Percin l’installe avec finesse. Brillamment. Et puis, on reçoit la vérité délivrée par Catherine. Parce qu’il y a des paroles, des actes que l’on aurait pu (ou que l’on a pu) commettre ou dire à ce même âge pour se fondre dans la masse. Et quand on y  repense, ça fait très mal parce les stigmates sont indélébiles.
J’ai refermé ce livre scotchée et il m’ a fallu du temps pour reprendre pied avec la réalité. Une fois de plus, Anne Percin excelle à sonder l’indicible des émotions et des tourments. Remarquable !
Avec ce nouveau livre, Anne Percin confirme tout son talent et sa place d’auteur chouchou en ce qui me concerne.
Mais j’avais seize ans, et s’il y a un âge où il faut faire des efforts, c’est bien, celui-là. A seize ans, la peau n’est pas un rempart assez solide pour se passer de carapace. Il faut des déguisements, des masques, pour supporter le regard des autres sur soi alors qu’on ignore totalement à quoi on peut ressembler.
Les billets de CunéGriotte, Liliwenn.

30 commentaires:

cathulu a dit…

Je l'ai commandé, j'ai hâte!:))) Vos billets intrigants me mettent sur le grill !:))

elfe a dit…

Très belle critique! Je ne connais pas cet auteur mais tu me donnes envie de la découvrir. Merci.

lescahiersdegriotte a dit…

C'était certain que tu aimerais !
Bon courage pour les courses de la rentrée !

lucie a dit…

bon d'accord, je note, à 16 ans j'avais une sacrée couche de fond de teint pour affronter le monde...

saxaoul@neuf.fr a dit…

C'est vrai qu'à cet âge, on peut faire des choses graves sans vraiment se rendre compte des conséquences... Ton billet m'intrigue !

Irrégulière a dit…

On peut dire que tu sais tenter les lectrices, toi !

Manu a dit…

Cette romancière ne m'attirait pas, mais ce titre change un peu la donne.

Anne a dit…

Je l'avais déjà repéré aussi (grâce à notre Griotte revenue sur la toile) Forcément je vais le lire aussi cette année ! Maintenant j'ai compris : le petit carnet "à lire" est en permanence près de l'ordi... (sauf pour aller chez le sealer)

bladelor a dit…

Je vais le lire, c'est obligé. Je suis tombée amoureuse de la plume d'Anne Percin avec son roman Comment (bien) rater ses vacances et je veux tout lire d'elle !

herisson08 a dit…

Je l'ai déjà noté :) je vais le lire c'est sûr; mais j'attends de voir si je le trouve en bibliothèque!

Mango a dit…

Je viens de le noter. Tu m'as convaincue comme d'habitude.

antigone a dit…

Je n'ai toujours pas lu Anne Percin, ça craint. ;)

Mélopée a dit…

Je suis très tentée, en plus je trouve la couverture vraiment très belle !

Moka a dit…

Joli article qui donne indéniablement envie de se lancer dans une si belle lecture !

Noukette a dit…

J'ai très envie de découvrir ce roman, j'aime beaucoup cette auteure ! Tu ne le ferais pas voyager par hasard...? ;-)

Leiloona a dit…

Je l'avais déjà repéré, et je comptais bien le lire bientôt ! ;)

Géraldine a dit…

J'aime beaucoup la citation même si je trouve qu'elle peut encore être vraie à 39 ans. je pense que le personnage de catherine me toucherait, je note.

alain a dit…

Très envie de le lire. J'ai découvert Anne Percin en début d'été

Valérie a dit…

Je comprends ton enthousiasme même si je ne le partage pas. Je rame à écire ce billet car on ne peut presque rien dire de ce roman sinon, on prive les lecteurs du plaisir de la découverte. Et donc, je ne peux pas expliquer pourquoi cette vision de l'adolescence me gêne et à quel point la narratrice m'est parue antipathique. Par contre, j'applaudis des deux mains l'écriture, brillante.

Clara a dit…

@ Cathulu : ne pas trop en dire, mettre l'eau à la bouche comme celà, la surpise sera d'autant plus grande !

@ Elfe : merci ! il faut découvrir Anne Percin!!!

@ Griotte : c'était forcé !

@ Lucie : les dernières pages remuent bien le lecteur !

@ Saxaoul : oui, faire des choses comme "les autres"...

@ Irrégulière : j'espère bien !

@ Manu : je t'assure, lis au mons celui-ci!

@ Anne : oui!!!

@ Mango : elle décrypte à merveille un été où tout bascule...

@ Bladelor : en Bretagne, nous sommes nombreuses à l'aimer!!!!

@ Hérisson08 : super!

@ Antigone : comment ? il va falloir y remédier !

@ Mélopée : je ne peux que le conseiller !

@ Moka : merci et yapluka...

@ Noukette : pour le moment, il fait le tour de la famille ...

@ Leiloona : je l'attendais impatiemment !

@ Géraldine : même à 40...:)!

@ Alain : j'aime beaucoup, beaucoup cette auteure !!!

@ Valérie : je me suis retrouvée dans cette adolescente au même âge.

Gwenaelle a dit…

Un livre tout en subtilité.. je l'ai déjà lu une fois mais je vais le relire avant de faire mon billet.. Je traîne, mais c'est encore un peu les vacances non?

L'or des chambres a dit…

J'ai très envie de le lire celui-là !!

Stephie a dit…

Ma libraire me l'a mis de côté, j'ai hâte d'aller le chercher !

Clara a dit…

@ Gwen : oui, ce sont encoe un peu les vacances ...jusqu'au 5 septembre!
Ce livre est superbe et terrible !

@ L'or des chambres : il faut le lire!

@ Stéphie : bonne lecture alors !

claudialucia ma librairie a dit…

C'est un auteur que tu aimes beaucoup je crois? Comment tu trouves celui-ci par rapport à Bonheur fantôme?

Nadael a dit…

Je ne connais pas cette auteure, mais ton enthousiasme est venue jusqu'à moi!!Je note.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Je me laissreai bien tenter par sa plume. Je note.

titoulematou a dit…

Je ne connais pas cette auteur mais ça me donne envie

Le Prix Virilo a dit…

Le Prix Virilo dit oui. Et en redemande.

Lire notre chronique ci-dessous :

http://prixvirilo.com/2011/08/14/le-premier-ete-anne-percin/

Praline a dit…

Charmée également !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...