jeudi 25 août 2011

Clara Dupont-Monod - Nestor rend les armes

Éditeur : Sabine Wespieser - Date de parution : Août 2011 - 117 pages et un gros coup de cœur !


Nestor est obèse. Enveloppé dans sa carapace de chair, il  se protège du monde. Dans son cercle magique créé par sa silhouette, il veut que rien ou personne ne puisse le faire encore souffrir.
Je le dis d’emblée, ce livre est un gros coup de cœur ! L’écriture de Clara Dupont-Monod concise, empreinte de poésie, d’une finesse rare et intense m’a conquise ! Non, ce n’est pas une distribution de bons points mais ce livre est un petit bijou ! Le corps de Nestor  a commencé à grossir et  à enfler car Nestor mange pour oublier sa souffrance. Son corps est une armure, une barrière visible qui le sépare du monde. La solitude est sa seule amie, sa femme se meurt sur un lit d’hôpital emmurée dans le silence du coma. L’histoire de Nestor nous est dévoilée, son exil d’argentine et  le drame avant l’accident. Une vie en forme de long ruban tâché de trop de malheurs. Mais il arrive qu'une main se tende...Je ne veux pas en dire de trop sur ce livre pour que chacun puisse l’apprécier comme il se doit. Et à sa juste valeur.
J’ai ressenti de l’empathie et non de la compassion pour Nestor. D’ailleurs, Clara Dupont-Monod évite cet écueil.  Alchimie magique des mots quand ils sont bien utilisés et qui amènent à la symbiose le texte et le lecteur. Un coup de cœur et j’y ai tellement inséré de marque-pages qu’il s’agit d’un livre hérisson parsemé du bonheur de l’écriture  et d’émotions !

Il avait grossi comme on suit une feuille de route, heureux de constater qu'il était arrivé à destination. Il s'était enlaidi - gros ou balafré, ç'aurait été pareil. Sa chair avait obéi aux ordres, porter les stigmates, comme autrefois on tatouait les voleurs.

Merci à Libfly !

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...