lundi 29 août 2011

Hélène Gestern - Eux sur la photo

Éditeur : Arléa - Date de parution : Août 2011 - 274 pages

Hélène ne possède qu’une photo de sa mère décédée alors qu’elle n’était qu’une enfant. Son père et sa mère adoptive l’ont toujours confinée dans un silence. Elle décide de passer une annonce dans le journal avec la photo de sa mère où elle est accompagnée de deux hommes lors d’un tournoi de tennis local.
A sa grande surprise, elle reçoit une réponse de Stéphane qui a identifié son père. S’en suit une correspondance effrénée et une recherche de la vérité. Car Hélène ne sait rien de sa mère. Pour Stéphane, quarantenaire, la quête est de comprendre le mystère qui planait autour de son père. Heureusement, Stéphane possède un stock important de photos (son père était photographe)  et ils vont avancer allant de rebondissements en surprises.  Et, petit à petit, d'autres questionnements se greffent à l'intigue principale. Doivent-ils mener à bien leurs recherches avec les conséquences qu'elles peuvent peuvent engendrer (  ou toute vérité est-elle bonne à savoir)?  Pour ma part, je me me suis retrouvée ferrée très rapidement, suivant leurs enquêtes,  tiraillée entre l'espoir et les doutes.
Le personnage d’Hélène est terriblement attachant, faillible et humain. Et pour un premier roman, je dis chapeau bas ! Même si j’ai pressenti le fin mot de l’histoire,  il n’en demeure pas moins que ce livre est une très bonne surprise de cette rentrée littéraire ! Côté écriture,  j'ai été bluffée !!
Helène Gestern revisite le thème des histoires de famille avec un œil neuf. Une auteure à suivre de très près !!!
Chère Hélène,
Oui, nous voici promus au rang d’archéologues familiaux, et cette situation n’est pas des plus confortables, même si l’on se prend au jeu, de temps en temps.
Les billets de Cathulu, Leilonna


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...