mardi 30 août 2011

Titiou Lecoq - Les Morues

Éditeur : Au diable Vauvert - Date de parution : Août 2011 - 450 pages

Ema vient de perdre son ex-meilleure amie Charlotte. L’enterrement est l’occasion pour elle de revoir toute la bande de copains (ils se connaissent depuis le lycée). Pour Ema, Charlotte n’a pas pu se suicider. Aidée par ses deux copines avec qui elle élabore une charte féministe et par Fred le génie de la bande, Ema se lance tête foncée dans une enquête.   
Première surprise de ce roman : l’écriture de Titiou Lecoq. Sans vouloir apparaitre pour la rabat-joie de service, le côté quelquefois un peu vulgaire et grossier m’a rebutée. Mais, j’ai continué ma lecture. Charlotte travaillait sur un projet de privatisation et là, il y a des passages où je me suis carrément noyée dans les explications sur les implications de l’Etat. Il est question aussi d’internet, de blog et de musique, d’amitiés entre filles et d’amour !

Concernant l’intrigue, certaines ficelles sont un peu grosses voire bancales. Mais, malgré tous ces bémols, j’ai souri à plusieurs reprises. Car mine de rien, il y a du punch et une dynamique dans ce roman !Les situations dans lesquelles Ema arrive à s’empêtrer et  à s’en sortir, la liberté qu’elle assume  sur tous les plans m’ont fait passer dans l’ensemble un moment distrayant.
Les billets d'Antigone, Cuné, Mara
Un grand merci au Club de Lecteurs Dialogues Croisés!

 

19 commentaires:

cathulu a dit…

La poste le garde en otage! Grr !

Stephie a dit…

Bon, ton billet finit de me convaincre que je n'en ai pas envie ;)

Kathel a dit…

Comme ni le titre, ni la couverture ne me "parlaient" beaucoup, ton avis me rassure : rien à noter !

keisha a dit…

Fin du bug!
Tout ça pour dire que j'aime ton billet, rien de trop tentant, ouf, repos!

Cynthia a dit…

Oula, je t'ai déjà vue bien plus enthousiaste ! Je passe donc ;)

lasardine a dit…

mouaich... il ne me fait pas plus envie que ça...

Yv a dit…

J'ai lu l'article qui lui est consacré dans Lire : tentant mais avec des réserves. Comme ce que tu en dis.

Gwenaelle a dit…

Je reviens juste du Portugal, j'ai fait le plein de morue... Maintenant, c'est sardines ou rien! ;-)

Christine a dit…

Je n'étais pas tentée et ton avis me fait passer sur cette lecture

claudialucia a dit…

Très mitigé ton avis! Je n'ai pas trop envie de me lancer dans cette lecture. Il y a tant de livres en cette rentrée!

antigone a dit…

Tu as eu peu ou prou la même lecture que moi... ;)Punchy oui, et ma foi de temps en temps ça fait du bien.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Quel rapport avec ce poisson si bon en brandade ?!

Violette a dit…

si ça fait rire, c'est déjà ça! Mais je ne suis pas fan des vulgarités ...

Malika a dit…

Heureuse de lire ton billet car j'ai justement croisé ce roman hier dans ma librairie préféré et le titre m'a forcément interpellé et fait sourire ... mais tu confirmes mes craintes sur le style !

juliette a dit…

le titre+ la couv' = rédhibitoire.

TOPICS a dit…

A. LE COQ a certainement du talent, son livre est un premier roman le temps fera le reste.
On y crois peut être sur une autre piste.

Clara a dit…

Malgré le langage, malgré l'écriture, malgré des débats, je l'ai lu entièrement. Ce qui veut dire qu'il avait quelque chose qui m'accrochait, et c'est ce punch !

Un livre qui ne va pas me marquer , c'est certain et dont j'ai déjà oublié une bonne partie..

DF a dit…

J'ai lu une autre critique, plutôt enthousiasmante, de ce roman ce matin même. Je vais garder la référence à l'esprit, au cas où.

DF a dit…

... je suis en train de le lire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...