mardi 30 août 2011

Titiou Lecoq - Les Morues

Éditeur : Au diable Vauvert - Date de parution : Août 2011 - 450 pages

Ema vient de perdre son ex-meilleure amie Charlotte. L’enterrement est l’occasion pour elle de revoir toute la bande de copains (ils se connaissent depuis le lycée). Pour Ema, Charlotte n’a pas pu se suicider. Aidée par ses deux copines avec qui elle élabore une charte féministe et par Fred le génie de la bande, Ema se lance tête foncée dans une enquête.   
Première surprise de ce roman : l’écriture de Titiou Lecoq. Sans vouloir apparaitre pour la rabat-joie de service, le côté quelquefois un peu vulgaire et grossier m’a rebutée. Mais, j’ai continué ma lecture. Charlotte travaillait sur un projet de privatisation et là, il y a des passages où je me suis carrément noyée dans les explications sur les implications de l’Etat. Il est question aussi d’internet, de blog et de musique, d’amitiés entre filles et d’amour !

Concernant l’intrigue, certaines ficelles sont un peu grosses voire bancales. Mais, malgré tous ces bémols, j’ai souri à plusieurs reprises. Car mine de rien, il y a du punch et une dynamique dans ce roman !Les situations dans lesquelles Ema arrive à s’empêtrer et  à s’en sortir, la liberté qu’elle assume  sur tous les plans m’ont fait passer dans l’ensemble un moment distrayant.
Les billets d'Antigone, Cuné, Mara
Un grand merci au Club de Lecteurs Dialogues Croisés!

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...