mardi 9 août 2011

Maïté Bernard - Monsieur Madone

Éditeur : Pocket - Date de parution : juillet 2011 - 149 pages

Cinq après le suicide d’Hugo, le grand amour de sa vie, Clémentine revient à son ancien appartement. Cinq années où  elle a tenté en vain de fuir la douleur en s’investissant encore plus dans son aux quatre coins du monde. Ce retour lui donne l’occasion de revoir la famille d’Hugo et de passer l’après-midi avec Nicolas le frère de son ancien amant.
Sans tomber dans le mélo ou le larmoyant, ce livre est une belle parenthèse  qui s’ouvre sur l’amour, la vie et l’optimisme. Hugo, trente-huit ans et médecin, se savait condamné par la maladie. Plutôt que de subir la dégradation inéluctable de son corps jusqu’à la mort, il a préféré mettre fin à ses jours. Lui et Clémentine s’étaient rencontrés à l’étranger au cours de leur travail. Un couple uni par l’amour, la complicité et  l’humour. Après son décès, Clémentine est repartie ou a fui. Fuir pour essayer de comprendre, de  calmer cette douleur béante. Mais rien n’a réussi à colmater sa douleur. En une journée, elle revoit les parents d’Hugo, sa sœur et son frère Nicolas. Aucun  reproche lui est adressée. Nicolas passe l’après-midi avec elle et tous deux vont enfin arriver à parler du décès. Crever l’abcès, échanger des souvenirs ponctués de rires et de tendresse  va leur permettre d’accepter la disparition d’Hugo. Alors oui, c’est une histoire sensible, belle et qui dégage beaucoup, beaucoup de chaleur et de générosité.
L'illusion n'avait pas tenu. Non, on ne se débarasse pas de son deuil en balisant son chemin de rituels.

14 commentaires:

Mango a dit…

un beau livre chaleureux sur un thème aussi difficile, j'ai noté.

cathulu a dit…

beaucoup aimé aussi mais les mains dans la boue thermale, c'est dur d'écrire!:))

antigone a dit…

Pas tentée mais peut-être un livre qui peut faire du bien à ceux qui rencontrent le deuil...

Vero a dit…

Grâce à Laure (des Jardins d'Hélène), il est, depuis peu, dans ma PAL. Hé, hé hé!

Yv a dit…

Je tourne autour depuis un moment jusqu'à ce je tombe dessus sûrement.

keisha a dit…

Ha, maintenant que tu n'es plus perturbée par ton invitée bavarde, tu peux enfin écrire des billets... ^_^
Bon, je sors, j'en ai aussi à écrire...

DF a dit…

Bonsoir... et rien à voir, mais je viens de te taguer!

Cela se passe ici:

http://fattorius.over-blog.com/article-le-tag-de-la-femme-de-la-renaissance-81201921.html

Bon courage et bien du plaisir! :-)

Clara a dit…

@ Mango : un livre dont on s'imprègne et que je conseille !

@ Cathulu : mais quand est ce que tes ravisseurs ( le gang de la boue) va te libérer ?

@ Antigone : il n' y a pas que ledeuil qui est abordé, je pense que tu aimerais !

@ Véro : hé, hé, j'ttands ton avsi alors !

@ Yv : je n'ai pas eu beaucoup à tourner autour, il était devant moi chez Dialogues:)

@ Keisha : quelle invitée bavarde ? Reviens!!!!

@ DF : fichtre, pas facile, je vais réfléchir ! Merci d'avoir pensé à moi :)

Manu a dit…

Je l'ai reçu mais pas encore lu. Il reçoit beaucoup de commentaires positifs.

Leiloona a dit…

Un superbe court récit, oui.

Noukette a dit…

Il me tente beaucoup celui ci !

Karine:) a dit…

IL m'avait beaucoup plu, ce roman. J'avais été très touchée!

Stephie a dit…

Je l'ai lu d'une traite avant hier et j'ai adoré !

lucie a dit…

ro dis donc celui là il m'a l'air d'être petit mais costaud !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...