vendredi 28 mai 2010

Caroline Vermalle - L'avant-dernière chance



Georges et Charles, voisins depuis plus de trente ans ont décidé de partir faire le Tour de France.
3 500 kilomètres, rien que ça ! Attention pas à vélo mais en voiture. Quand les deux comparses âgés respectivement de 83 et de 76 ans se lancent dans cette épopée, ça rime avec cachoteries et nostalgie. Georges part sans l’accord de sa fille Françoise mais c’était sans compter sur la technologie et du téléphone portable. Sa petite-fille Adèle, de 23 ans qui vit à Londres va se retrouver dans la confidence et suivre leurs parcours.

Cette lecture est une bouffée de gaieté ! Comme Adèle, on suit le périple de Georges et de Charles qui commence par la Bretagne. Ca foisonne de détails véridiques et la Bretagne du centre est mise à l’honneur avec Châteauneuf- du-Faou et les montagnes noires. Les dialogues entre Georges et Charles sont teintés d’expression, piquants de cette oralité de personnes âgées. On peut y trouver des défauts mais ils sont minimes et insignifiants par rapport à tout que ce livre apporte !

Je l’ai terminé avec de la nostalgie qui me piquait les yeux et des souvenirs concernant mes grands-parents…
A lire si ce n’est pas déjà fait !

Merci à Keisha(sponsor officiel des prêts de livres)… plein d’avis chez l’ami BOB!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...