mercredi 19 mai 2010

Emmanuelle Urien - La collecte des monstres



Après Zweig, je développe une addiction profonde aux nouvelles d’Emmanuelle Urien. Vous verriez ma tête alors que j’ai terminé « la collecte des monstres », vous seriez surpris ! Yeux comme des soucoupes volantes et la bouche ouverte, bloquée en mode « ébahi » , prête à gober les mouches.

La collecte des monstres comme le camion poubelle qui sillonne les rues pour enlever les vieux canapés ou les vieux frigos dont personne dont personne ne veut plus. Emmanuelle Urien nous ferait-elle des nouvelles où la vielle télé s’épanche après ses nombreuses années de bons et loyaux services ? Non !

Ici les monstres sont bien pires… il s’agit du quidam, de votre voisine ou d’une ancienne connaissance.
Une fois de plus, les âmes sont décryptées sous l’œil aiguisé de l’auteure.
Et ça bouscule, ça grince ! Emmanuelle Urien manie l’humour noir, le corrosif , l’ironie comme une chimiste .


Le résultat? 18 nouvelles qui m’ont scotchée et dont les chutes sont de vraies perles… Elles sont un poil plus cynique que « court, noir, sans sucre »… vous voilà prévenus !

Un très gros coup de cœur et c’est officiel, je suis devenue accro à cette auteure !

18 commentaires:

Kathel a dit…

Je l'ai lu l'année dernière et j'ai beaucoup aimé cet humour noir aussi ! Reste à trouver le temps de lire autre chose de cet auteur !

eireann a dit…

Un excellent recueil.
Yvon

Gwenaelle a dit…

Tu me mets l'eau à la bouche... Si ta proposition tient toujours, c'est OUI! ;-)

Aifelle a dit…

Il faut absolument que j'arrive à la lire ..

Livvy a dit…

Je note !

L'Ogresse a dit…

Ah, c'est encore mieux que ce que je croyais ! La lire devient une urgence !

keisha a dit…

Pire-mieux que Court, noir, sans sucre? Je le veux! (a-hum, dis, cet exemplaire t'appartient? s'il voyage...)

DF a dit…

A l'exception peut-être de la première nouvelle du recueil, tous ces textes ont effectivement une chute en forme de coup d'assommoir, parfois double. C'est assez costaud - peut-être un peu répétitif pour le lecteur, qui finit par "s'attendre à être surpris". Mais c'est du costaud, je confirme.

Mme Urien a par ailleurs publié un roman l'an dernier. J'ai hâte de le lire...

Pickwick a dit…

Rhôoo c'est exactement le genre de billet qui me fait céder. Tu es décidement une "tueuse de PAL" si je peux me permettre (c'est bien sur dit avec un grand sourire !!)

Clara a dit…

@ Kathel : j'ai commende "toute humanité mise à part" .. j'ai hâte !

@ Yvon : nous sommes du même avis...

@ Gwen : pesé, emballé et parti aujourd'hui, ma ptite Dame !Et avec ça, je vous mets du pâté de tête?

@ Aifelle : elle est la meilleure nouvelliste pour moi !

@ Livvy : oh que oui, à noter et à lire !

@ Keisha: c'est noté la miss!
@ L'Ogresse : si tu veux, je t'inscris pour le livre voyageur ?

@ DF : j'adore ! Et les chutes sont terribles...des coups de poing ! J'ai commandé son roman...

@ Pickwick : my surname is the Killer ...

Alex-Mot-à-Mots a dit…

Je ne suis pas très adepte des nouvelles, mais là je suis tentée.

L'Ogresse a dit…

Oh, oui, j'adorerais que ce recueil traverse la Manche ! Merci !

Clara a dit…

@ Alex-mots-à-mots: je t'inscris?

@ l"Ogresse : tu es la troisième sur la liste !

sylire a dit…

Je le note mais pas pour tout de suite.

Clara a dit…

@ Sylire : il t'attendra sagement...

Grimmy a dit…

Je le note aussi, pour plus tard. C'est pas évident de trouver de bons novellistes.

Katell a dit…

Coucou Clara, à qui dois-je envoyer ce succulent recueil tout en subtile acidité? Merci pour le prêt: j'ai adoré cette lecture et suis tombée sous le charme de l'écriture concise d'Emmanuelle Urien. Je comprends que ce fut un coup de coeur.

Clara a dit…

@ Katell : je suis contente qu'il t'ait plu. Il va rentrer sagement à Brest...