samedi 29 mai 2010

Laurent Graff - Il ne vous reste qu'une photo à prendre



Alain et sa compagne Clara( pas moi!) passent un week-end à Rome. Clara insiste pour qu'il emmène avec lui son vieil appareil photo. Il y a vingt ans, Alain avait immortalisé le visage de M. portant le stigmates de la maladie avant qu'elle ne meure. Une pellicule de 24 poses dans l'appareil et Alain prend des photos de Clara. Un homme les photographie tous les deux et alors qu'il lui rend son appareil , l'homme lui glisse un phrase " il ne vous reste qu'une photo à prendre". Troublé, Alain va retrouver l'homme qui lui propose un jeu intitulé il ne vous reste qu'une photo à prendre. Ils sont cinq à participer à cette aventure...

En apparence , ce livre n'a rien d'extraordinaire ( hormis l'énorme faute!) mais le contenu se révèle prenant. Sous couvert du jeu, Alain Graff nous pose de nombreuses questions. Si l'on avait une seule photo à prendre, quelle serait-elle? Une photo qui glorifierait notre passion, l'être aimé ou alors ce que notre vie a été ? Une dernière photo pour changer de vie et entamer un renouveau ? A travers les cinq personnages, l'auteur nous renvoie à nos angoisses et à nos envies.

Laurent Graff nous décrypte sous sa plume avec une habilité déconcertante. Il amène le lecteur au fin fond de ses retranchements avec douceur et tact. Et on est troublé...


Une fois terminé ce livre, je suis restée habitée par de nombreuses questions.

Après "Selon toute vraisemblance", ce livre me conforte dans l'idée de lire encore cet auteur.

"Derrière chaque photo, par-delà le plaisir et la joie, il y a la peur, peur du temps qui passe, de sa fugacité, peur de voir puis ne plus voir,vivre puis ne plus vivre, avoir vécu et n'en avoir nulle trace démonstrative, nul souvenir tangible; derrière chaque photo, il y a la peur de mourir, et la preuve de notre mort. "

10 commentaires:

L'Emil' a dit…

Aucun rapport avec ce livre mais plutôt avec ton "en passant", Eric Orsenna vient également à Strasbourg mardi.
:D
J'ai hâte !

Clara a dit…

@ l'Emil' : mes genoux ont eu hélas gain de cause...Mais il vient souvent à Brest, ce n'est que partie remise!

L'Ogresse a dit…

Pas vraiment tentee par le sujet de ce livre (je sais j'ai surement tort !)

J'espere que tes genoux redeviendront bien vite obeissants...

Clara a dit…

@ L'Ogresse : j'aime beaucoup cet auteur ! Mes genoux ( et le reste) m'obéissent à nouveau...Yes!!!

L'Ogresse a dit…

Bon alors, je te fais confiance, je le note et je ferai mon mea culpa !

Mango a dit…

Je ne connais pas cet auteur mais c'est intéressant l'idée de la dernière photo à prendre!

Clara a dit…

@ L'Ogresse : mea culpa... 7 fois en tournant ta langue dans ta bouche !

@ Mango : j'aime cet auteur, ses livres interpellent le lecteur !

Tulisquoi a dit…

J'ai bien aimé aussi ce roman. C'est vrai que ça n'a l'air de rien au moment de la lecture, mais on le referme et les questions restent...
Quand tu parlais de son recueil de nouvelles sur mon blog, c'était de "Selon toute vraisemblance" ?

Clara a dit…

@ Tulisquoi : oui, je faisais référence à "selon toute vraisemblnnce". Des nouvelles remarquables !

Tulisquoi a dit…

Merci :) je regarderai donc ce livre à l'occasion :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...