mercredi 26 mai 2010

Sylvie Germain - L'inaperçu



1967, Sophie est veuve et élève ses quatre enfants. Une belle famille où Charlam son beau-père tente de régir, d’aiguiller comme bon lui semble la vie de chacun. Sophie a repris le magasin de jardinerie : travailler, élever ses enfants avec en filigrane la dispute qu’elle a eue avec Georges juste avant son accident de voiture. Sa fille, Marie, présente dans la voiture y a laissé un pied et s’est encore plus refugiée dans un monde imaginaire. Une famille aves ses secrets, ses mensonges …
Pierre recruté par Sophie devient un ami, un membre à part entière de cette famille. Lui aussi tente de se reconstruire.
On suit cette famille jusqu’en 1990 par zoom sur des évènements précis alors que la vie de chacun prend des tournants inattendus ou rêvés.

Il m’est difficile de parler de ce livre… L’écriture de Sylvie Germain nous plonge dans un univers avec un style qui nous prend dans ses filets. On devient lecteur harponné par cette écriture singulière. Il ne s’agit pas d’une saga familiale mais plutôt d’un album photo de cette famille. Les enfants qui grandissent, mai 68 qui gronde et le mot liberté dans la bouche d’une génération. Les parts d’ombre se lèvent ou au contraire s’abattent comme un jeu de cartes.

Une lecture envoutante et très belle par l’écriture. Il s’agit du premier livre de Sylvie Germain que je lis mais j’ai l’impression qu’elle sait créer des univers, des ambiances. Donc, ça ne sera pas le dernier …

D’autres avis : Canel l’a noté en coup de cœur, Sylire qui a beaucoup aimé...
Qui d'autre?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...