mercredi 12 mai 2010

Cypora Petitjean-Cerf - Le musée de la sirène



Annabelle, la trentaine, est une peintre timide. Un jour elle vole dans l’aquarium d’un restaurant chinois une sirène et l’installe dans sa salle de bains. Entre Annabelle et elle, il y a une amitié très forte qui se crée et on se demande qui a le plus finalement besoin de l’autre… Plus, la sirène grandit et plus elle devient exigeante. Mais surtout elle se révèle être une grande artiste. Grâce à la sirène, Annabelle va apprivoiser la confiance et l'acquérir pour se bâtir sa propre vie.

J’avais lu « le corps de Liane » du même auteur et j’avais adoré ces personnages féminins particuliers avec leurs espoirs, leurs désenchantements et aussi leurs rêves. Pour retrouver la plume de Cypora Petitjean-Cerf, j’ai lu ce livre en apnée totale.

Que dire ? Que c’est comme une fable qui nous serait contée doucement à l’oreille…Une histoire sans mièvrerie à l’accent un peu triste mais tellement belle !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...