lundi 31 mai 2010

Guillaume de Fonclare - Dans ma peau



Fifille Ado a acheté ce livre. Au bout de quelques pages, elle me l’a tendu en me disant « maman, il faut que tu le lises, j’ai l’impression de t’entendre raconter tes douleurs et ton histoire ».
Alors oui, j’ai tout laissé en plan pour le lire.

Un livre où des mots sont portés sur la douleur. Vive ou lancinante, celle qui vous broie et vous isole. Celle dont on parle au début de la maladie à sa famille et aux médecins, celle qu’on essaie d’expliquer pour être compris. La douleur synonyme de souffrance, honteuse, taboue et que l’on pointe du doigt. Prisonnier de son corps, atteint d’une maladie auto-immune orpheline qui s’attaque aux muscles, Guillaume de Fonclare est le directeur de l’Historial de la Grande Guerre à Péronne dans la Somme. Gardien de la première guerre mondiale et de ses victimes, il doit renoncer à son travail. La maladie a gagné la bataille, elle s’est emparée de son corps. Lui doit faire le deuil de sa vie professionnelle et accepter l’invalidité à l’âge de 42 ans. Avec sensibilité et la précision d’un historien, il nous parle aussi de l’Histoire, de la Grande Guerre et de ses soldats.

Pas d’auto-misérabilisme dans ce livre. La maladie et son cortège sont là : la canne puis le fauteuil, les gestes qu’on ne peut plus faire. Les impacts sur la vie de famille, le regard d’autrui, la machine administrative…tout y est dit.


Un livre écrit avec des mots qui éclatent à la figure même s'ils sont issus d’une révolte silencieuse ou de la Grande Guerre.


Alors oui, j’y ai lu mon histoire la gorge serrée d’émotions et celle de ces hommes partis à la guerre.

Un témoignage poignant à lire par tous. Merci à vous Monsieur de Fonclare pour avoir expliqué l’inexplicable.


Aifelle dit "que c'est une lecture essentielle", d'autres billets chez BOB.

"Mon corps est un carcan; je suis prisonnier d'une gangue de chairs et d'os. Je bataille pour marcher, pour parler, pour écrire, pour mouvoir des muscles qui m'écharpent à chaque moment."

14 commentaires:

Françoise a dit…

Je pense que ce récit restera ma lecture la plus forte de l'année. Impossible à communiquer à qui ne l'a pas encore lu.

Liyah a dit…

Ca a l'air en effet d'être un très beau livre, très touchant !

Gwenaelle a dit…

Je l'avais repéré chez Aifelle justement et déjà noté. Y'a plus qu'à... Bonne journée à toi!

Joelle a dit…

Déjà noté ... j'avais vu l'auteur en interview à la télé et j'avais beaucoup aimé ce qu'il disait !

keisha a dit…

Repéré chez Aifelle aussi. Bon, je verrai s'il arrive en bibli...Une lecture forte, oui!

Yv a dit…

Déjà repéré ailleurs, mais pas encore lu.

Clara a dit…

@ Françoise : exactement...

@ Liyah : un témoignage très poignant et très juste

@ Gwen : y'a plus qu' à !
Bonne journée à toi aussi..

@ Joëlle : il faut le lire pour comprendre...

@ Keisha : forte et très juste !

@ Yv : je ne peux que le conseiller...

Isa a dit…

Très beau billet. Bravo.
Il est dans ma LAL c'est à dire dans mes cartons pour l'instant. Sûrement un de ceux que je lirai en premier quand j'aurai emménagé.

L'Ogresse a dit…

Mais ca a l'air drolement bien !

Aifelle a dit…

Françoise c'est moi, je pense que tu l'as compris ! j'ai fait une mauvaise manip. en envoyant le commentaire.

Manu a dit…

Je pense que je ne suis pas encore capable de lire ce genre de témoignages. Ca me fait trop peur, trop proche de mon vécu.

L'or des chambres a dit…

C'est toujours très touchant de rencontrer un livre qui est comme un miroir de ce que l'on vit... Je suppose qu'il a du te toucher au plus haut point...
J'espère que tu vas de mieux en mieux... Je te fais de gros gros bisous et à bientôt Clara

Clara a dit…

@ Isa : un livre qui fait prendre conscience de beaucoup de choses !

@ L'Ogresse : oh que oui !


@ Aifelle: oui, j' avais compris..

@ Manu : je pense qu'il ne faiut pas avoir peur et les accepter justement.

Clara a dit…

@ L'or des chambres : une lecture miroir sur mon passé...La maladie a gagné encore un peu de terrain mais le moral est là !

Bises

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...