vendredi 21 mai 2010

Paul M. Marchand - J'abandonne aux chiens l'exploit de nous juger



Ce livre est très particulier par le fond et par la forme. L’auteur, Paul M. Marchand, raconte l’histoire véridique d’une jeune femme nommée Sarah. Il explique au début du livre la démarche de Sarah qui voulait que son témoignage soit ainsi décrit.

Sur le fond, histoire de Sarah est, j’imagine, marginale. Elevée par mère avocate, étudiante en fac de droit de droit, elle décide de retrouver Benoît qu’elle n’a jamais connu. Sarah est née d’un amour insouciant de jeunesse entre sa mère et Benoît. Sarah raconte et jamais elle n’utilise le mot « père ». L’inconcevable arrive, ils tombent amoureux l’un de l’autre. Histoire d’un amour tabou dissimulé sous le terme « d’inceste volontaire » et que Sarah défend. Benoît, tourmenté, lui n’aura pas la force d’accepter cette relation…

Ce livre m’a dérangée sur plusieurs points. Si le but était de jeter le pavé dans la mare, c’est chose faite. Que Sarah proclame que dans les années futures, ce type d’amour sera autorisé… je ne peux pas adhérer à de tels propos. Second point, le comment du pourquoi ils tombent amoureux n’est pas décrit.

Je fais court, pas de palabre, car je suis passée complètement à côté de cette lecture…

De cet auteur, j’avais lu « le paradis d’en face » qui ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable.

L’avis de Liliba qui m’a fait parvenir ce livre, celui de Lili Galipette également.

20 commentaires:

mirontaine a dit…

Surprenant comme sujet...j'espère que le style éclaire le thème abordé.

Clara a dit…

@ Mirontaine : un livre dérangeant auquel je n'ai pas accroché...

Mango a dit…

Berk! Je passe! Ça ressemble trop à du racolage!

zarline a dit…

Je suis peut-être très vieux-jeu, mais je n'arrive pas à adhérer au sujet du livre et je crois que sa lecture m'énerverais.

Aifelle a dit…

Il est possible que la jeune fille se prenne au jeu, en raison de son âge, mais l'adulte lui, sait très bien à quel point il est transgressif et les dégâts qu'il fait et je ne veux pas lire ce genre d'histoire.

Madame Kévin a dit…

Je suis comme toi, le sujet me met mal à l'aise. Donc quel que soit le talent littéraire de l'auteur, c'est non, je ne lirai pas ce type de livres.

Cynthia a dit…

Je suis toujours aussi curieuse de le lire (et j'ai hâte de découvrir ton avis sur La belle aux oranges!)

Clara a dit…

@ Mango : je voulais comprendre "pourquoi" mais le livre ne m'a pas donnée de réponses...

@ Zarline : ce que revendique Sarah m'a choquée...

@ Aifelle : oui en effet..

@ Cynthia : curieuse je l'étais mais là je crois que j'aurais mieux fait de ne pas l'être.

"La Belle aux oranges " est un vrai bijou , c'est beau , très beau !

Clara a dit…

@ Madame Kevin : vu les billets sur ce livre, j'en attendais autre chose.

Manu a dit…

Je pense que je n'arrive pas à passer outre le tabou. Je passe

Clara a dit…

@ Manu : je n'y suis pas arrivée également...

L'Ogresse a dit…

Je crois que cette condition a un nom: 'Attirance Sexuelle Génétique'. Il y a pas mal de cas comme cela dans le monde. De la a croire que cette forme d'inceste sera un jour legale...

Lili Galipette a dit…

Oh, je me suis trompée... j'aurais juré que ce livre te plairait... tant pis, une autre fois!

Géraldinde a dit…

Tu n'es pas la seule à avoir été dérangée par cette lecture. J'ai déjà vu ça sur d'autres billets. De mon côté, j'ai lu de cet auteur "fascination pour le diable" ou le récit atroce mais vrai de ses reportages journalistiques lors de la guerre de bosnie.

Emilie a dit…

Je suis mitigée maintenant : le sujet plutôt dérangeant m'intrigue, dans le sens où je voudrais bien voir comment traiter un tel thème. Mais ton billet me laisse à penser que ce n'est pas réussi...

Clara a dit…

@ L'Ogresse : merci de cetle précisison. Je ne savsi qu'il existait un terme défini.

@ Lili : raté cette fois.. on ne peut avoir tout le temps les mêmes avis et les mêmmes ressentis, sinon la vie serait bien monotone...

@ Géraldine : deuxième livre de cet auteur et deuxième déception... pour le moment, j'arrête là !


@ Emilie : c'est pour cette même raison que je voulais le lire..

Anne Sophie a dit…

je n'avais pas aimé non plus, j'avais même pas été jusqu'au bout !

Clara a dit…

@ Anne sophie : j'ai failli abandonné...

liliba a dit…

Désolée que tu n'aies pas accroché... mais c'est vrai que le sujet est "un peu " polémique !!! Et je comprends parfaitement qu'on puisse être choqué et suis d'ailleurs comme toi sur un point : inconcevable d'entériner de telles relations !

Clara a dit…

@ Liliba : non ce n'est pas grave et j'ai pu me faire mon propre avis !