jeudi 24 juin 2010

Arthur Miller - Les Misfits


Editeur : Robert Laffont - Date de parution : 03/06/2010 - 224 pages de visionnage

On s’imagine assister à dernière séance d’Eddy Mitchell. On se cale dans son fauteuil et on regarde le film. Une ambiance qui laisse place aux souvenirs : celle des cinémas d’autrefois où l’on passait des films en noir et blanc, des westerns et celui de l’âge d’or de Marylin Monroe.

Quand on évoque les Misfits, on pense d’abord au film de John Huston, The Misfits, avec Marilyn Monroe, Clark Gable et Montgomery Clift, d’après un scénario d’Arthur Miller. Un film tourné à Reno et dans le désert du Nevada durant l’été 1960.
L’écriture se situe se situe à mi-chemin entre le script de cinéma et le roman :
Elle obéit. Perce monte sur la plate-forme à son tour.
Roslyn : » est très bien bien ! Essayez ça, Perce. »
Perce s’installe de même. Tous trois sont maintenant assis ne silence, tandis que Gay scrute de nouveau l’horizon à l’aide de jumelles.


Sauf que ce livre ne fournit que l’aspect extérieur des personnages comme dans film sans paroles. Quid des sentiments, des caractères ? L’histoire est celle du film, les résumés ne manquent pas, donc je ne vais pas en rédiger un supplémentaire.

Une lecture qui ravira les amateurs cinéphiles et les nostalgiques de ce film. Pour ma part, j’ai eu l’impression d'assister au tournage du film mais sans le mode d’emploi des personnages…

Merci à Robert Laffont et à l’ami BOB où vous trouverez d’autres avis.

Fleur n'a pas accroché pour les mêmes raisons que moi.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...