vendredi 18 juin 2010

Isabelle Cousteil - Quand les loups avaient des plumes


Editeur : Triartis - Date Parution : 02/03/2010 - Collection : Correspondances intempestives. 120 pages de tendresse

« Je dévore le monde dans sa forme la plus primaire, pleine d’infinies possibilités. Je ne doute de rien parce que je crois de tout mon cœur au pouvoir absolu et divin de l’amour qu’on me porte. Parce que je n’ai ni nostalgie d’un passé ni appréhension d’un futur, parce mon instant présent est tout, délicieusement pur.

Je sais aussi qu’il me reste plus que quelques jours à vivre cet état de grâce
».

Voici un extrait des deux premières qui m’ont fait fondre. Un livre où le narrateur n’est qu’un petit homme… Un enfant bercé dans le ventre de sa mère puis plongé quelques heures plus tard dans la réalité de froide de la salle d’accouchement. On le suit lui et ses parents : retour à la maison, les premiers pas et tout ce qu’un petit bonhomme peut comprendre du monde des adultes jusqu’à ses 4 ans.

Notre petit homme, Loulou, découvre le monde, il y a les joies, les peurs, les appréhensions. On sourit, on est ému…

Un joli condensé d’amour du témoignage d’une mère via son enfant. Pas de mièvrerie ou d’excès, seulement des mots justes qui touchent.

Une très belle découverte et l'on se prend à rêver de retrouver la mémoire de ces moments oubliés.

Merci à Gwen pour m'avoir prêté ce livre!
Sylire , Gambadou et Anne ont également aimé cette lecture .
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...