lundi 28 juin 2010

Marie-Sabine Roger - La tête en friche


Editeur : ROUERGUE - Date de parution : 15/08/2008 - 218 pages que je conseille

Germain, 45 ans vit dans une caravane au fond du jardin de sa mère. Il travaille un peu à gauche et à droite, s’occupe de son jardin et passe beaucoup de temps au café avec ses copains. Quand il ne rajoute pas son nom au monument aux morts, il compte les pigeons au parc. Germain est né d’une histoire brève du 14 juillet. Un manque d’amour maternel, un père qu’il n’a jamais connu, il garde de l’enfance l’indifférence de sa mère et les humiliations de son instituteur qui le considérait comme un bon à rien. Alors forcément, Germain n’a jamais eu envie des mots et des livres, il s’en méfie.
« Tout ça pour expliquer qu’à la fin du primaire j’étais plus souvent à la pêche que le cul posé sur un banc. Ce qui fait que plus tard à l’armée, on m’a classé dans les analphabète, nom dans lequel on entend le mot bête, qui résume très bien de ce qu’on pensait de moi, en plus poli. »

Sur un banc du jardin public, il fait la rencontre de Margueritte, 86 ans, frêle et fragile qui est en maison de retraite. Entre eux deux, une histoire d’amitié et de complicité va se nouer.
Cultivée mais pas prétentieuse, elle respecte Germain. Margueritte aime faire la lecture à voix haute et Germain va prendre goût aux mots. Lui qui avait peur de ce savoir va employer des nouveaux mots, citer Camus à ses copains au bistro ce qui donne lieu à des situations drôles. Mais surtout, il va découvrir de nouveaux horizons grâces à la lecture.

Cette histoire est un plaidoyer sans mots savants ou flonflon pour la lecture et la connaissance. Le narrateur est Germain et on suit son cheminement, ses pensées.

Plus on avance dans le livre et plus ses expressions se modifient. Par exemple, il ne dit plus « baiser » mais « faire l’amour ». J’ai trouvé beaucoup de pudeur et de sincérité dans les réflexions de Germain.

« Lorsque j’ai rencontré Margueritte, j’ai trouvé ça compliqué, d’apprendre le savoir. Ensuite, intéressant. Et puis flippant, parce que, se mettre à réfléchir, ça revient à donner des lunettes à un myope. Tout semblait en sympa, tout autour : facile, c’était flou. Et tout d’un coup on voit les fissures, la rouille, les défauts (..) »

« L’affection, ça grandit sous cape, ça prend racine malgré soi et puis ça envahi pire que du chiendent. Ensuite c’est trop tard : le cœur, on ne peut pas le passer au Roundup pour lui désherber la tendresse. »

« La chance, elle est pas communiste ».

J’avais aimé le film mais incontestablement le livre m’a beaucoup plus touchée. Merci à Gwen pour le prêt !

Dans son billet,Theoma parle du livre et du film.

De Marie-Sabine Roger, j’ai également lu des nouvelles incisives sur les personnes âgées Les encombrants que je recommande vivement !

22 commentaires:

Evilysangel a dit…

J'ai vu le film samedi après-midi et j'ai été réellement embarquée dans cette histoire émouvante!... J'en ai même versé ma p'tite larme tellement j'ai été touchée... Quand j'ai regardé pour tenter de me procurer le livre, j'ai été déçue de voir qu'il n'était réédité qu'en grand format, donc pas dans mes moyens, j'attendrais donc qu'ils le sortent en poche : j'ai hâte!!! ;-)... Par contre, après avoir lu d'autres chroniques de ce livre je suis bien contente de savoir que certains passages du livres n'y sont pas aussi bien rendus : je vais encore plus savourer... Bonne journée...

Sandrine(SD49) a dit…

J'ai adoré le livre, et je guette sa sortie ne poche pour l'acheter. En revanche le film ne me tente pas du tout a cause de Depardieu (mais il paraît que j'ai peut-être tort .....).

keisha a dit…

Ah peut être que je vais lire le roman, alors (je pense qu'il est à la bibli)

Gwenaelle a dit…

Ravie que ça t'ait plu... et surtout, tu me donnes envie de le lire, parce que juste après l'avoir acheté, je n'étais plus si tentée...

Mango a dit…

Je retiens les noms de l'auteur et du livre et j'attends aussi la sortie en poche.

dasola a dit…

Bonsoir Clara, je note le roman quand il paraîtra en poche et l'autre "Les encombrants" me tentent aussi. On va tous devenir des encombrants, un jour. Bonne fin d'après-midi.

Yv a dit…

j'hésite, qu'ai-je le plus aimé, le livre ou le film ? Franchement je ne saurais dire.

Theoma a dit…

On aurait presque pu faire une lecture commune ! Merci pour le lien !

Clara a dit…

@ Evilysangel : oui, dommage qu'i ne soit pas paru en poche à l'occasion de la sortie du film.
Tu te régaleras avec le livre!

@ Sandrine (SD49) : dans le livre, on suit beaucoup plus le raisonnement de Germain car il est le narrateur. Cet aspect est plus atténué dans le film.

@ Keisha : oui ! cours-y !

@ Gwen : tu achètes des livres et c'est moi qui les lis avant toi...merci pour cette lecture !

@ Mango : Marie-Sabine Roger est un auteure à lire !

@ Dasola : j'ai adoré les encombrants ! Et oui, nous le serons tous un jour ou l'autre ... avec en supplément tous nos livres!

@ Yv : je préfère toujours le livre au film..

@ Theoma : oui ! on s'est croisé !

Cécile a dit…

Zut !... Pas lu, et raté au ciné ! Pourtant, ce thème m'attirait vraiment (ben oui, dans une famille à l'âme littéraire mais bardée de dyslexiques profonds,c'est un sujet récurrent...)

zorane a dit…

J'attendrai qu'il sorte en poche

Turquoise a dit…

Le film ne me tente pas du tout, je ne supporte pas Depardieu (en plus, on dirait que c'est e seul acteur qui existe en France, il est dans tout et n'importe quoi !).
Mais pour le livre, je ne sais pas encore...Peu-être. D'autant plus que je reviens de chez Theoma qui a bien aimé...

soukee a dit…

Il faut que j'aille voir ce film !!! Et que j'achète ce roman, maintenant que j'ai lu ton billet !!! ;)

Clara a dit…

@ Cécile : le film n'est déjà plus à l'affiche?

@ Zorane : je guette les sorties poche impatiemment...

@ Turquoise : entre les deux, je recommande le livre !

@ Soukee : direction la librairie et le ciné !

Brize a dit…

J'ai moi aussi préféré le roman !

Emilie a dit…

Je viens juste de le terminer, j'ai aimé c'est un hymne à la lecture et aux lecteurs alors je ne peux qu'aimer, je n'ai pas encore vu le film, bientôt...

lasardine (la ronde des post-it) a dit…

je vais attendre la sortie en poche et surement me le procurer car j'avais vraiment beaucoup aimé le film, malgré mes réticences à cause de Depardieu (je dis ça pour Sandrine dont je comprends les hésitations ;))

Clara a dit…

@ Brize : je te comprends!

@ Emilie : un joli hymne aux mots!

@ Lasardine : eh oui, Depardieu n fait pas l'unanimité mais je trouve qu'il a bien joué le rôle de Germain!

Kikine a dit…

Au moins, le livre je suis sûre de pouvoir le trouver ... le film, je ne sais pas si j'y arriverai au Québec ! :)

Clara a dit…

@ Kikine : oui... pour le moment !

Manu a dit…

Le roman me tente mais pas le film (je n'aime pas Depardieu)

Cécile a dit…

Clara : plus à l'affiche : petite ville, petit ciné (mais indépendant, et avec de belles programmations quand même !)