jeudi 17 juin 2010

Paola Calvetti - L'amour secret



Editeur : Presses de la Cité -Date Parution : 03/06/2010- 180 pages

A la mort de son père, célèbre violoncelliste, Lucrezia met au jour dans les affaires du défunt une boîte remplie de lettres, toutes écrites par la même personne : une certaine Constanza, qui, des années durant et dans le plus grand secret, fut la maîtresse du musicien.
Surprise de découvrir cette relation dont elle ne soupçonnait pas l'existence, Lucrezia décide de se rendre en Provence, chez Constanza, afin d'en apprendre davantage sur son père. Le temps d'un week-end, celle-ci va lui parler de l'homme qu'elle a aimé.


Quand Suzanne de chez les filles m’a proposé ce livre, j’ai accepté. La présentation de l’éditeur était alléchante :
Dans son premier roman, Paola Calvetti aborde son sujet de prédilection : l’amour, rendu plus fort par les obstacles, et capable à lui seul de bouleverser nos vies ordinaires. Tout comme dans L’amour est à la lettre A, Paola Calvetti emprunte au genre épistolaire. Parsemée au fil de l’histoire, la correspondance entre Andrea et Costanza apporte une profondeur narrative considérable au récit en établissant un dialogue invisible entre les générations.

J’avais oublié que le chant doucereux des sirènes amadouait les pauvres marins. Et bingo ! Non je ne suis pas retrouvée embarquer sur un navire ou un méthanier mais dans l’ennui…(désolée pour le côté non poétique, mais à Brest, on voit plus des vraquiers que des gondoles).

Et oui, je me suis ennuyée ! Déjà, il m’a fallu quelques pages pour comprendre que Constanza s’adressait par écrit à Gabrielle son amie.

Très vite, Cosntanza m’est apparue égoïste et très imbue de sa personne. Certes, il est question de l’amour entre cette dernière et Andréa mais je n’y ai pas été sensible.

La musique classique est omniprésente tout au long de cette histoire. Et, j’ai eu le sentiment que la passion pour la musique était plus forte que l’amour entre Andrea et Cosntanza.

Un rythme lent, une antipathie envers Constanza…bref, je suis complètement passée à côté de cette lecture.

Merci à
pour ce livre.

Qui l'a lu ? Keisha, Maggie, Mirontaine, Saxaoul et qui encore ?
Pascale qui a aimé !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...