jeudi 3 juin 2010

Emmanuelle Urien - Toute humanité mise à part



Toute humanité mise à part est le recueil de nouvelles d’Emmanuelle Urien le plus gentil. Quand je dis gentil, on n’y trouve pas tout le cynisme de Court, noir sans sucre et de La collecte des monstres.

Douze nouvelles où les regrets, l’amertume ou la vengeance sont présents. Sans oublier la vie et ses travers qu’Emmanuelle Urien revisite. Mes préférées sont sévices compris où il est question d’une femme battue par son mari et la confusion des peines mettant en scène une ado et sa mère.
La plupart de ces nouvelles ont été primées lors de concours de nouvelles. A préciser : toutes ne sont pas en à chute.

Des nouvelles où l’écriture d’Emmanuelle Urien nous fait plonger, tête la première, dans la vie de ses personnages. Et à donner des complexes à ceux et celles qui participent à ce type de concours !

Ce n’est pas un coup de cœur car j'ai préféré ses deux autres excellents recueils.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...